Pourquoi le pays de Galles va aller en finale

le
0

Pour leur première participation à l'Euro, les Gallois enchaînent les bonnes performances, ce qui leur donne le droit d'affronter le Portugal en demi-finales. Et ils ne vont pas s'arrêter là. Voici pourquoi.

Parce que les Gallois savent gagner, eux


Zéro victoire. Sur 90 minutes, les Portugais n'ont toujours pas réussi à remporter un seul match. Des nuls, des nuls et encore des nuls. Une absurdité de les voir encore là, donc. Qu'ils soient ennuyeux à mourir (Croatie, Pologne) ou renversants (Hongrie), ces scores serrés montrent en tout cas que les Lusitaniens ne maîtrisent que rarement leurs matchs (face à l'Autriche). Alors que dans l'autre camp, c'est tout l'inverse. Avec dix buts inscrits, le pays de Galles est la meilleure attaque de la compétition derrière la France (et ses cinq pions flanqués à l'Islande). Oui, la nation de Ryan Giggs prend quelques buts, oui, elle a déjà connu la défaite (contre l'Angleterre dans les dernières minutes), mais elle a mené dans chacune de ses confrontations et a remporté quatre de ses cinq rencontres. Jamais muette dans le tournoi, son attaque n'a pas besoin de prolongations ou de tirs au but pour faire parler la poudre et prendre le meilleur sur son adversaire. Une opposition de style qui va peut-être voir le football gagner.

Parce que Gareth Bale est meilleur que Cristiano Ronaldo


Même Gary Lineker les a comparés. Pendant que Ronaldo ne parvenait pas à débloquer son compteur but, lors des deux premières journées de poule, et foirait tous ses coups francs, son compère du Real trouvait la faille deux fois de cette manière. Vu qu'il n'a pour le moment pas le droit de se charger des coups de pied arrêtés à Madrid, Bale aura à cœur de montrer que les choses doivent changer.

Update....Ronaldo: no goals from 36 free kicks in major tournaments. Bale: 2 goals from 3 free kicks in major tournaments.

— Gary Lineker (@GaryLineker) 18 juin 2016
Si CR7 s'est réveillé depuis, avec deux goals salvateurs contre la Hongrie et une action de grande classe face à la Croatie, son pseudo pote est dans une forme resplendissante, en témoignent ses matchs et ses trois pions. Et si Bale a assuré que ce n'était pas "un duel entre deux joueurs, mais entre deux nations, donc entre onze joueurs de chaque côté






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant