Pourquoi le Charles-de-Gaulle sera inutilisable entre 2016 et 2018

le
0
Pendant 15 à 18 mois, la France vz se retrouve sans porte-avions pour assurer une présence en mer. Explications.

Le porte-avions Charles-de-Gaulle va subir une révision complète dans trois ans. Le plus gros navire militaire européen sera immobilisé pendant près d'un an et demi, de septembre 2016 à février 2018. Le coût de l'opération est estimé à 1,3 milliard d'euros par le ministère de la Défense. Le précédent arrêt technique majeur remonte à 2008. Le bâtiment doit connaître une période d'immobilisation de 15 à 18 mois tous les sept ans et demi, afin de changer ses c½urs nucléaires. Le Charles-de-Gaulle sort tout juste d'un entretien intermédiaire de six mois.

Ce deuxième arrêt technique majeur «sera particulièrement important puisqu'il s'agira de l'entretien à mi-vie du porte-avions», expliquent la présidente de la Commission de la Défense de l'Assemblée nationale, Patricia Adam, et la députée socialiste, Geneviève Gosselin-Fleury, ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant