Pourquoi le Brésil n'a plus besoin de Thiago Silva

le
0
Pourquoi le Brésil n'a plus besoin de Thiago Silva
Pourquoi le Brésil n'a plus besoin de Thiago Silva

Désormais indésirable avec la Seleção, Thiago Silva, le défenseur central et capitaine du Paris Saint-Germain, ne rentre plus dans les plans de Dunga. Mais pourquoi l'ex-joueur du Milan AC se retrouve-t-il dans une telle situation ?

1 / Les fantômes du Mondial 2014

La cassure est arrivée lors du Mondial 2014. Entre ses pleurs, son refus de participer à la séance de tirs au but face au Chili ou encore son carton jaune qui le prive de la demi-finale contre l'Allemagne, Thiago Silva a vécu une compétition cauchemardesque. De quoi perdre son brassard de capitaine et sa place en sélection. En juin dernier, l’ex-joueur du Milan AC a été réinstallé dans le onze de départ à l’occasion de la Copa America, mais ça a débouché sur un nouveau fiasco. Et nous ne sommes pas près de revoir « O Monstro » sous le maillot du Brésil. Aujourd’hui, les Brésiliens sont déçus et le Parisien repart de très, très loin. Et ceci malgré des prestations de premier plan avec les champions de France. A la croisée des chemins, les coéquipiers de Neymar doivent tourner la page de la Coupe du Monde 2014 et donc celle de Thiago Silva, le visage de cet échec retentissant. Même s’il n’est évidemment pas le seul fautif…


2 / Préparer l’avenir

Dans l’optique de la Coupe du Monde 2018, Thiago Silva (30 ans) ne représente logiquement plus l’avenir de Seleção. Le capitaine du Paris Saint-Germain pourrait évidemment se révéler utile, notamment pour accompagner les jeunes, mais Dunga a raison de vouloir passer à autre chose afin de chasser les fantômes du passé. Aujourd’hui, c’est David Luiz qui doit jouer le rôle de grand frère/leader aux côtés de Marquinhos ou encore de Gabriel Paulista. Le tout sans oublier le Marseillais Doria qui pourrait profiter de son prêt (avec option d’achat) à Grenade pour confirmer son statut de grand espoir du football brésilien (n’est-ce pas Vincent Labrune ?). Depuis deux ans, Thiago Silva n’a pas assez apporté pour être considéré comme indispensable. Loin de là…


3 / Une année sabbatique et on en reparle

Aujourd’hui, il faut le laisser se refaire une santé et un mental avec le Paris Saint-Germain. Très performant avec le club de la Capitale, le Brésilien a besoin de prendre un peu de temps pour lui, avant de revenir par la grande porte en sélection. Ce sera difficile sous l’ère Dunga, mais on ne peut pas se permettre d’enterrer un joueur de ce calibre qui reste une référence sur le Vieux Continent, même si la pilule est logiquement difficile à avaler. « O Monstro » et la Seleção, c’est peut-être terminé pour le moment. Mais on devrait assurément en reparler dans les prochains mois. D’autant plus que la relève est loin de faire rêver… Une grosse saison avec le PSG pourrait permettre de calmer les plus sceptiques. Surtout si Laurent Blanc (champion d'Europe à 34 ans) lui prodigue quelques conseils pour changer son style de jeu et peut-être durer quelques saisons de plus en misant moins sur l'impact physique.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant