Pourquoi la Syrie plombe les marchés financiers

le
0
Les places boursières mondiales plongent en raison de la crainte d’une intervention militaire occidentale en Syrie dont les conséquences sont difficiles à prévoir.

L'indice CAC 40 repasse sous les 4.000 points, Wall Street est nettement orienté à la baisse, les taux d'intérêt à long terme se tendent, hausse du prix du baril de pétrole et l'or repart à la hausse à plus de 1.400 dollars l'once à Londres. De toute évidence la peur d'une intervention concertée des Occidentaux en Syrie fait trembler la planète financière.

Les places financières arabes sont en effet les plus touchées, avec un plongeon de 7 % de la Bourse de Dubaï et de 4 % de celle d'Arabie Saoudite. Inutile de parler de la Bourse du Caire au tapis depuis plusieurs semaines.

La première frayeur des marchés est bien évidemment aux conséquences que pourrait avoir une intervention en Syrie, avec de vrais risques de déstabilisation du Moyen Orient. Une région considérée comme une...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant