Pourquoi la SNCF a cédé le comparateur Liligo

le
1
Le groupe SNCF vient de revendre son comparateur de prix et moteur de recherche dédié au voyage après s'être être inspiré de son savoir-faire.

Il y a trois ans, voyagessncf.com, l'agence de voyages en ligne de la SNCF, prenait la majorité d'une petite start-up, liligo.com pour un montant proche de 20 millions d'euros. Mercredi, le journal Les Échos a révélé que ce comparateur de prix et moteur de recherche dédié au voyage avait changé de mains. Il appartient désormais à Odigeo qui regroupe Go Voyages, Opodo, eDreams et Travelink et réalise 4 milliards d'euros de volume d'affaires. Le groupe SNCF n'aurait-il pas réussi à tirer profit de sa pépite digitale?

La cession de Liligo n'est peut-être pas l'échec que l'on pourrait imaginer à première vue. «L'intérêt pour voyagessncf.com (VSC) n'était pas de créer des synergies au sein du groupe, commente Arnaud Aymé, consultant chez Sia Conseil. VSC avait surtout intérêt à acquérir les compétences de Liligo...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • a.bernat le samedi 31 mai 2014 à 11:13

    On peut quand même se demander pourquoi la SNCF s'intéresse aux comparateurs de prix, non ? Ce n'est pas vraiment son métier, et ce genre de service sur internet sont légion depuis quelques années déjà ..( voir une http://www.lescomparateurs.com/comparateur-vol.html )