Pourquoi la retraite de Jérémy Mathieu va permettre à Monaco d'enchaîner les titres

le
0
Pourquoi la retraite de Jérémy Mathieu va permettre à Monaco d'enchaîner les titres
Pourquoi la retraite de Jérémy Mathieu va permettre à Monaco d'enchaîner les titres

À seulement trente-deux ans, Jérémy Mathieu a décidé de mettre un terme à sa carrière internationale. Un choix qui aura des conséquences bien au-delà du simple groupe bleu...

Jérémy Mathieu prend sa retraite internationale


Bien que convoqué par Didier Deschamps pour affronter la Bulgarie et les Pays-Bas, Jérémy Mathieu a préféré décliner l'invitation. À trente-deux ans, le défenseur du Barça a évoqué un " manque de motivation " en vue du Mondial 2018, et préféré laisser sa place aux jeunes. Un acte courageux pour le rouquin qui, comme il l'a rappelé dans les colonnes de L'Équipe, " n'a jamais eu trop de chance avec les Bleus ". Comme Nolan.

... du coup, Presnel Kimpembe va réaliser un superbe match contre la Bulgarie...


L'altruisme des uns fait l'opportunisme des autres. Appelé par DD pour remplacer Mathieu, Eliaquim Mangala a également dû déclarer forfait, et a donc été remplacé par Presnel Kimpembe. Une récompense pour le défenseur parisien, dans de belles dispositions depuis le début de la saison, et qui va profiter d'une légère contracture musculaire de Varane pour exploser en Bleu. Titularisé aux côtés de Koscielny face à la Bulgarie, Presnel impressionne, bien qu'il assiste impuissant au penalty concédé par son compère de l'axe. Heureusement, Gameiro et Griezmann se chargent de remettre la France devant et Kimpembe ferme boutique avec sérénité. Ce qui fera dire à Grégoire Margotton que " même Kostadinov ne serait pas passé ". Pendant ce temps, Ginola et Houllier discutent AVC en tribune d'honneur.

... du coup, Mamadou Sakho décide de revenir dans la capitale...


À Paris, l'émergence du jeune loup ne fait plus de doute : Presnel, c'est le présent et le turfu. Une certitude partagée par Unai Emery, bien décidé à faire du gamin le compère indéboulonnable d'O Monstro dans l'axe. Et qu'importe si Marquinhos s'en va ronger son frein ailleurs, en tentant de ne pas s'emmêler les fils dentaires. Bled toujours, un homme regarde la situation parisienne avec beaucoup d'envie. Mis au ban par Jürgen Klopp, Mamadou Sakho se consume et voit sa carrière se réduire en cendres du côté de Liverpool. Et le destin de Kimpembe lui rappelle sensiblement le sien. Alors, au milieu du mois d'octobre, Mamad' fait le forcing pour faire son retour au PSG et retrouver sa gloire d'antan. Une stratégie gagnante, puisque poussé au chéquier par les groupes d'ultras de…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant