Pourquoi la planète financière passe de bulle en bulle (VIDEO)

le
9

Depuis près de trente ans, une succession de bulles et krachs rythment la planète financière. Faut-il y voir les effets des politiques monétaires hyper accommodantes ? La déréglementation a-t-elle accentué le phénomène ? L'analyse avec Benjamin Masse-Stamberger, journaliste et auteur du blog Basculements. Ecorama du jeudi 25 février 2016, présenté par Béatrice Mathieu sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • hfdl le vendredi 26 fév 2016 à 12:29

    Un millionnaire qui n'a plus de pauvre pour l'envier n'a plus de raison d'être. De toute façon, on n'est tous le riche de quelqu'un et le pauvre d'un autre. Supprimer l'un, c'est supprimer l'humanité (à la réflexion, c'est peut-être souhaitable).

  • ZvR le vendredi 26 fév 2016 à 12:22

    On ne peu pas généraliser le mode vie des millionaires en effet. La question est, les millionaires vont ils se débarasser des pauvres pour maintenir leur niveau de vie ou l'inverse?

  • hfdl le vendredi 26 fév 2016 à 11:23

    Dès que j'en ai le courage, je solde mon épargne en passant à pertes et non profits mes moins values, et pars garder mes moutons dans le bas Quercy. Comme ça quand le monde tombera dans le chaos général, je revendrai la laine et la viande de mes moutons à prix d'or, lequel or je l'enterrerai dans mon jardin. Il faut savoir revenir au fondamentaux et au bon sens que cultivaient si bien nos aïeux.

  • bearnhar le vendredi 26 fév 2016 à 07:24

    De toute manière rassurez-vous à la fin il y aura un vide grenier planétaire, des montagnes d'obsolescence à 1 cent. L'humain est un petit gratteur fouisseur à la base et il y retournera, mouarf...Faut regarder Storage War France, ils me font honte ces pros du grattage, une cuillère rouillée, 50 cent, un cadre en mauvais état, 1€50...Pires radins, y'a pas, on se croirait revenus sous l'occupation.

  • bearnhar le vendredi 26 fév 2016 à 07:17

    Rencho : FDJ, +5% de jeux en un an, Poker en ligne, j'en parle meme pas. Cette humanité s'achèvera comme à une table de Poker, à la différence que le dernier à ne pas en etre sorti ramasse les dettes de tous les autres. Les financiers sont les spécialistes de la fuite, de vulgaires Garimperos en fait, mais mieux payés. Ils ont oeuvré pour la mondialisation sans règles, la dévalorisation du travail (sauf le leur sont surpayés).

  • Rencho le vendredi 26 fév 2016 à 01:23

    C'est le résultat du non partage, arrêtez de nous enfumer !

  • Rencho le vendredi 26 fév 2016 à 01:20

    C'est le règne de la Civilisation du Jeu et la déroute de la loi de l'offre et de la demande.

  • paspil le vendredi 26 fév 2016 à 00:22

    les journalistes sont des moutons , la hausse et le succès font pleuvoir les articles , les banques en profitent pour appuyer le mouvement par des analyses positives ... au final le public rameuté peut acheter sur les plus hauts ce qui a tant brillé auparavant tout en diffusant autour de lui la bonne parole ... la citrouille devenue carrosse retrouvera son état originel ...

  • degrowth le jeudi 25 fév 2016 à 21:07

    Nous sommes sur une planète finie et donc "les arbres ne montent pas jusqu'au ciel". On peut certe faire de la "croissance" en faisant l'apologie des modes de vie dispendieux mais il est impossible de généraliser le mode de vie des millionnaires même si il s'étale dans la communication publicitaire. A moins bien sur de souhaiter la disparition de 99% de l'humanité.