Pourquoi la Juve va battre le Real Madrid

le
0
Pourquoi la Juve va battre le Real Madrid
Pourquoi la Juve va battre le Real Madrid

Le Real de Cristiano Ronaldo se déplace aujourd'hui dans une ville où il n'a pas gagné depuis vingt-neuf ans. Réputée imprenable, la forteresse de la Juventus pourra compter sur ses 40 000 tifosi prêts à faire vivre l'enfer aux Merengues. Voilà pourquoi, ce soir, la Vieille Dame va faire tomber le tenant du titre madrilène.

  • Parce que Karim Benzema sera devant sa télé
    On a beaucoup parlé de la blessure à la cuisse droite de Paul Pogba, un peu moins de celle au genou de Karim Benzema. Toujours convalescent, l'international français ne fera même pas le déplacement dans le Piémont pour soutenir ses coéquipiers. Et quand on sait que Benzema, c'est six buts et deux passes décisives en huit matchs de Ligue des champions cette saison, son absence sur le front de l'attaque merengue a de quoi inquiéter la Maison Blanche. Sans parler de ses quinze réalisations et dix assists en Liga qui en font le meilleur buteur du Real derrière l'intouchable CR7. Alors oui, Chicharito, c'est petit, mignon, et ça court vite. Mais ça ne vaut certainement pas un Rim-K des grands soirs.

  • Parce que Tévez est en pleine bourre
    Si, ce soir, la Benz restera sagement au garage, l'Apache, lui, sera bel et bien là pour bouffer du Madrilène. Irrésistible cette saison, le meilleur buteur de Serie A (20 buts en 34 journées) n'est pas loin d'être dans la forme de sa vie. Longtemps malheureux sur la scène européenne, Tévez a vaincu la malédiction cette année en inscrivant pas moins de six buts en Ligue des champions (coucou Benzema !). Aligné aux côtés d'Álvaro Morata dans le 4-3-1-2 d'Allegri, l'Argentin aura à cœur de se racheter après la double confrontation de l'an dernier où il était resté muet sur l'ensemble des deux matchs. Bourreau du Borussia en huitièmes de finale (trois buts, une passe dé), Carlitos sera le danger numéro un des Madrilènes. Pepe, Varane et Sergio Ramos sont prévenus, un Apache en colère, c'est vraiment pas beau à voir.

  • Parce que Pavel Nedvěd
    8e minute de jeu, Morata se blesse. Il est remplacé par Llorente. Grosse tuile : à l'heure de jeu, alors que le score est toujours de 0-0, l'attaquant espagnol se blesse à son tour. Allegri est dépité et regarde autour de lui. Qui d'autre ? Matri ? Non, trop dur. Une petite main vient alors se poser sur son épaule. Max se tourne. Ses yeux se mettent à pétiller. Pavel Nedvěd est descendu des tribunes et a troqué son costard contre un short et un maillot. Le Tchèque sort de sa retraite et met entre parenthèses, le temps d'une soirée, son rôle de dirigeant. Andrea Pirlo lui fait un clin d'œil…







  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant