Pourquoi la France compte autant de détenus

le
2
Avec 67.373 personnes incarcérées, la France a atteint un nouveau record historique en juillet. En cause, selon plusieurs spécialistes, la politique pénale «tout-carcéral» menée depuis 2002.

Le nombre de détenus dans les prisons françaises a atteint un nouveau record. 67.373 personnes sont incarcérées au 1er juillet selon les statistiques de l'administration pénitentiaire publiées vendredi. En 2002, ils étaient 48.500. Comment expliquer cette forte progression? Une étude publiée par le ministère de la Justice montre que l'évolution de la population carcérale dépend moins du niveau de la criminalité que des politiques pénales mises en œuvre.

De fait, «depuis 2002, le pouvoir multiplie des lois très répressives obligeant le juge correctionnel à incarcérer plus», explique Sabrina Goldman, avocat et secrétaire général du Club Droits, Justice et Sécurités. Cette inflation législative a notamment conduit en 2002 à l'extension de la procédure de la comparution immédiate à tous les délits encourant de 6 mois à 10 ans d'emprisonnement et surtout en 2007 à l'instauration de peines planchers. «L'emprisonnement était l'alpha et l'omega» de la

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fan42 le samedi 14 juil 2012 à 18:12

    attention, le vent tourne me goldman ! agir contre la nation, ce sera dévoilé un jour ces manip de destructions ...

  • janaliz le samedi 14 juil 2012 à 07:17

    Avec des soliloques de ce type on aura bientôt une dictature.