Pourquoi la démographie chinoise ne se relèvera pas

le
0
Children attend a swim training session at Hangzhou Chen Jinglun Sport school Natatorium, where Chinese Olympic swimmer Sun Yang and Fu Yuanhui also trained, in Hangzhou, Zhejiang province, China, August 10, 2016. REUTERS/Aly Song
Children attend a swim training session at Hangzhou Chen Jinglun Sport school Natatorium, where Chinese Olympic swimmer Sun Yang and Fu Yuanhui also trained, in Hangzhou, Zhejiang province, China, August 10, 2016. REUTERS/Aly Song

La fin de la politique de l’enfant unique devrait permettre la naissance de 50 millions d’enfants en Chine d’ici à 2029, mais ce ne sera pas suffisant pour enrayer le vieillissement de la population.

La fin de la politique de l’enfant unique permettra la naissance de 50 millions d’enfants supplémentaires d’ici à 2029. Pas assez pourtant pour enrayer le vieillissement accéléré de la population chinoise. D’après une étude publiée dans la revue médicale The Lancet, la Chine ferait mieux de se préparer à vieillir. La politique adoptée en 1979 pour contenir la population chinoise et faciliter son enrichissement va peser lourdement sur l’avenir du pays.

L’étude « Les effets de la politique universelle des deux enfants », de Therese Hesketh, du University College de Londres, et de Zeng Yi, de l’université de Pékin, estime que l’abolition de la politique de l’enfant unique permettra de repousser de six ans le pic de la population chinoise. Avec l’enfant unique, elle aurait atteint 1,4 milliard d’habitants en 2023, avant de commencer à décroître lentement. Avec la « politique des deux enfants », elle devrait continuer à croître jusqu’en 2029 et atteindre 1,45 milliard d’habitants. Surtout, elle devrait décroître plus lentement : en 2050, les Chinois devraient être 1,42 milliard, contre 1,27 milliard si les limitations actuelles avaient perduré.

Les deux auteurs rappellent d’abord les doutes émis par leurs collègues démographes depuis le lancement même de la politique par le premier ministre d’alors, Deng Xiaoping. A l’époque, la Chine sort de la Révolution culturelle, ultime bouleversement de l’ère Mao, qui a fini de plonger la Chine dans la pauvreté.

Pour les dirigeants chin...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant