Pourquoi la chute en Bourse de Carrefour n'est pas grave

le
0
Le titre a perdu dans la matinée jusqu'à 13% et ce pour des raisons techniques (le détachement du dividende et la scission de Dia, qui est cotée à Madrid depuis la mi-journée). A la clôture, il affiche un gain de 4%.

Pas de panique ! À l'ouverture des marchés parisiens ce matin, le titre du spécialiste de la grande distribution Carrefour s'écroulait de plus de 13%. Impressionnant à première vue, ce recul s'explique en fait par des raisons purement techniques. Ce mardi, le groupe verse en effet le dividende de 1,08 euro à ses actionnaires. Détaché du cours de Bourse, ce coupon est donc versé en numéraire aux investisseurs détenteurs de titres Carrefour.

Par ailleurs, ce 5 juillet est également le premier jour de cotation de Dia, sa filiale de hard discount. Le numéro trois mondial du secteur sera coté ce mardi à partir de midi à la Bourse de Madrid, a annoncé la direction de Dia, avec une capitalisation estimée à 2,4 milliards d'euros. Cette entrée sur les marchés financiers signifie une coupe sèche d'environ 3,50-4 euros dans les cours de Bourse de Carrefour. Mais là encore, les actionnaires ne sont pas perdants, puisqu'une action Dia leur est versée pour chaque action Car

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant