Pourquoi la baisse des déficits publics n'est pas une bonne nouvelle !

le
3

Grâce à des efforts sur les dépenses, la France devrait enfin sortir de la procédure pour déficit excessif à Bruxelles. Elle n'est d'ailleurs pas la seule : en zone euro, presque tous les pays mettent de l’ordre dans leurs finances publiques... Ce qui n'est pas forcément une bonne nouvelle pour Franck Dedieu, professeur à l'IPAG Business School. Ecorama du 13 novembre présenté par David Jacquot sur boursorama.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • surfer1 il y a 3 mois

    La France est comme un sportif qui se dope. Pendant un temps elle s'est dopé à l'inflation, maintenant elle se dope à la dette. Cela n'est pas tenable à long terme, un jour le dealer dira stop... Il faudra un jour finir par être performant sans ces artifices. Sinon ce sera la chute... Le sevrage fera mal. On paye le prix de 35 ans de démagogie.

  • noterb1 il y a 3 mois

    je me marre ! c'est ce que disait Mélenchon ( ou plutôt ses économistes ) lors de la présentation de son projet . les journalistes économiques présents n'ont d'ailleurs rien trouvé à objecter sinon des considérations idéologiques . Il est vrai que lorsqu'on va vendre des aéroports ou des parts de sociétés qui rapportent du 5 % alors qu'on peut emprunter à taux négatif , oui négatif ! cela pose un sérieux problème !

  • GR207 il y a 3 mois

    "Grâce à des efforts sur les dépenses, la France devrait..."De qui se moque-t-on?! Il n'y a jamais eu de baisse de déficit en France, ni de baisse de dépense publique...