Pourquoi l'éphémère est une tendance qui dure

le
1
La boutique éphémère de Chanel à Courchevel en 2012.
La boutique éphémère de Chanel à Courchevel en 2012.

Depuis une dizaine d'années, une des tendances fortes du marketing tourne autour de l'éphémère, avec notamment l'ouverture de pop-up stores (ou boutiques éphémères). Dans ses débuts, le principe de la boutique éphémère fut inventé pour répondre à une situation de crise et occuper des locaux qui ne trouvaient pas preneur. Les marques saisonnières se sont rapidement jetées sur l'opportunité en ouvrant des boutiques au moment où la demande était au plus haut.

Aujourd'hui, l'objectif est ailleurs pour nombre de marques tentant de s'infiltrer dans le marché de l'éphémère. En créant ces espaces, souvent dans des endroits conviviaux et interactifs à fort passage, elles tentent de faire le buzz en promouvant un produit, un univers, ou en proposant aux clients de venir rencontrer et tester le produit. De nombreux exemples d'opérations réussies peuvent être mentionnés. On pense à la boutique Guerlain pour le lancement de son nouveau Shalimar parfum Initial, conçu pour les jeunes femmes, ou encore Nike qui, pour les Jeux olympiques de Pékin, avait ouvert une boutique dans Paris retraçant l'histoire de la marque à travers quelques produits phares. Le cycle du client

Si ces marques peuvent toucher leurs clientèles dans leurs boutiques en propre, pour d'autres la rencontre s'avère plus compliquée. Prenons l'exemple de Magnum qui, n'étant distribué qu'en grandes surfaces, n'a que très peu l'occasion de rencontrer physiquement ses clients,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • CP1871 le vendredi 4 oct 2013 à 15:02

    le court-termisme va de pair avec ce système économique en pleine décrépitude..