Pourquoi Jérémy Morel est meilleur que Jérémy Mathieu

le
0
Pourquoi Jérémy Morel est meilleur que Jérémy Mathieu
Pourquoi Jérémy Morel est meilleur que Jérémy Mathieu

Après avoir joué de très longues années au poste d'arrière gauche, Jérémy Mathieu et Jérémy Morel se sont reconvertis avec succès au poste de défenseur central. Mais le joueur de l'OM est bien au-dessus de celui du Barça. La preuve.

Jérémy Morel doit savourer. Alors que ses coéquipiers Rod Fanni, André Ayew et André-Pierre Gignac sont en fin de contrat, il est le seul qui va se voir proposer une prolongation. Et s'il reste au même salaire, ce sera vu comme une bonne affaire pour le club. Pourtant, il y a quelques années, son départ était le plus espéré, mercato après mercato. Son nom ressort d'ailleurs dans le dossier des écoutes de José Anigo sur les transferts de l'OM. Lorsque l'ancien directeur sportif indique que le club va faire signer le latéral gauche de Lorient, son interlocuteur, journaliste encore en activité, lui lâche : "Combien tu as pris dessus ?" Comme s'il ne pouvait en être autrement vu le niveau du pauvre Morel. Il faut dire que sa première saison est un long calvaire. En plein doute, il doit alors enchaîner les matchs tous les trois jours, puisque le club n'a recruté qu'un maigre Djimi Traoré pour doubler son poste. Au bout d'un moment, Deschamps est obligé de mettre Azpilicueta à gauche pour ne pas se mettre complètement son groupe à dos. S'il n'est pas aussi catastrophique sur les deux exercices suivants, ses boulettes coûtent souvent chers aux Marseillais. Comme lors de ce match de Ligue des champions contre Arsenal où il loupe le ballon, permettant à Walcott de fouetter Mandanda. Mais cette saison, Morel a changé de poste. Avec Bielsa, il est devenu défenseur central. Après une boulette dès la première journée, il se transforme en stoppeur tonique, à la couverture quasi parfaite, avec un goût prononcé pour les duels et les tacles, comme le public phocéen en raffole.
Une reconnaissance tardive, très tardive
Une reconnaissance qui fait penser à celle de Jérémy Mathieu avec les socios de Barcelone, d'autant plus que le rouquin a ouvert le score lors du dernier Clásico. Pourtant, au départ, Mathieu, transféré en Catalogne pour 20 millions d'euros, avait soulevé un sacré scepticisme. Il se murmure que c'est en partie pour ce recrutement que Zubizarreta a été démis de son poste de directeur sportif. Il faut dire que Jérem', latéral gauche comme Morel, n'a jamais fait lever les foules. Grand espoir du centre de formation de Sochaux, il a quitté le club pour Toulouse en partie parce qu'il était pris pour cible par une partie du public. Chez les Violets, il n'a reçu d'éloges de son président que lorsque ce dernier voulait en tirer le maximum sur le marché des transferts. Parti se…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant