Pourquoi Jeff Bezos se paye le Washington Post

le
0
La famille Graham qui contrôle le Washington Post depuis 80 ans ne voulait pas vendre le quotidien sans garantie qu'il serait préservé.

Parmi les candidats à la reprise du titre prestigieux, Jeff Bezos a paru l'acquéreur idéal. Sans engagement politique particulier, mais champion dans l'art d'utiliser internet pour distribuer du contenu de qualité, le fondateur d'Amazon dispose de ce que l'on appelle aux États-Unis «de poches profondes».

Déjà très occupé par la gestion du premier groupe mondial de commerce en ligne, Jeff Bezos agé de 49 ans, n'a nullement l'intention de gérer directement le «Post» et encore moins d'en décider le contenu. En revanche il fait deux promesses: la première est de conserver l'équipe dirigeante en place. À commencer par l'éditrice, Katharine Weymouth, nièce du Président du conseil d'administration, Don Graham. L'autre promesse est celle «d'expérimenter» en vue de trouver une formule qui rétablisse durablement l'équilibre économ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant