Pourquoi Internet a tourné au ralenti ces derniers jours

le
0
Pourquoi Internet a tourné au ralenti ces derniers jours
Pourquoi Internet a tourné au ralenti ces derniers jours

Pages qui ne se chargent pas, téléchargements interminables, site eBay inaccessible... Que ceux qui, de rage, ont brutalisé leur clavier en surfant sur Internet ces derniers jours se consolent : de nombreux internautes, de par le monde, ont connu ces aléas techniques.

La faute à... 512.000 ! Soit approximativement le nombre de routes par lequel transitent aujourd'hui les données sur Internet. Le réseau étant en perpétuelle expansion, ce nombre ne cesse de grimper.

Le problème est que de nombreux vieux routeurs, dits «coeurs de réseaux», ont été configurés par défaut pour supporter 512.000 routes et ne peuvent plus fonctionner correctement au-delà de ce seuil, faute de mémoire suffisante et de processeurs performants, explique Renesys, une société experte en surveillance des réseaux.

Voilà pourquoi de nombreux soucis de navigation ont été enregistrés notamment en Europe et aux Etats-Unis, que ce soit chez des particuliers ou au sein d'entreprises. Les médias n'ont pas été épargnés...

eBay frappé

Selon TheNextWeb, le bug a rendu indisponible le site d'Ebay un peu partout au Royaume-Uni et dans une moindre mesure en France et dans d'autres pays européens. La plateforme d'enchères a confirmé. «Certains utilisateurs ont rencontré des problèmes pour accéder à eBay en Europe de 09h55 à 13h33 heure française le 12 août», a écrit Ebay France dans un communiqué. Mais sur Twitter, des internautes ont fait part de problèmes plus tard dans l'après-midi.

Depuis 18:20 il y a une panne sur eBay. http://t.co/WwkCoEGVlw Retweet si c'est beug pour toi aussie-- Toutes les pannes (@touteslespannes) August 12, 2014

A l'image du «bug de l'an 2000», ce problème était prévu depuis plusieurs années. En revanche, il aurait été mal anticipé par les professionnels du secteur. Cisco notamment est pointé du doigt. Sur son blog, ce fabricant de routeurs se défend en disant avoir averti en mai ses ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant