Pourquoi il faut sauver les banques

le
0
Alors qu'elles sont fragilisées par la crise de la dette et attaquées sur les marchés, les banques européennes pourraient de nouveau être épaulées par les États.

Le cauchemar de 2008 reprend forme en ce début d'automne. En grande difficulté, la banque franco-belge Dexia a perdu un tiers de sa valeur en Bourse ce mardi matin sur fond de rumeur d'injection d'argent public. Depuis le début du mois d'août, les banques européennes, et particulièrement françaises, sont attaquées par les marchés.

Les investisseurs leur reprochent d'avoir acheté trop de dette grecque. Leurs actions fondent comme neige au soleil et leurs consoeurs asiatiques ou américaines ne leur prêtent plus qu'avec méfiance. Résultat, certains responsables politiques de la zone euro envisagent des aides publiques pour les sortir de l'ornière. La dernière fois qu'un établissement, Lehman Brothers, a été abandonné à son propre sort, en 2008, cela a entraîné la pire crise financière depuis 1929. Mais pourquoi, à chaque fois qu'elles se rapprochent du précipice, les banques sont-elles secourues par les États ? Décryptage.

Quelle est l'importance des banques dans...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant