Pourquoi il faut regarder Huddersfield-Reading

le
0
Pourquoi il faut regarder Huddersfield-Reading
Pourquoi il faut regarder Huddersfield-Reading

Avant le début des play-offs, peu aurait misé sur une telle affiche à Wembley ce lundi. Cramé physiquement, Huddersfield Town devait se faire sortir par Sheffield Wednesday en demi-finale, et Fulham semblait plus armé que Reading pour toucher à la finale d'accession. Niet. Alors, voilà pourquoi il faut prendre quelques heures de son après-midi pour regarder cette bagarre entre les Terriers et les Royals.

Pour voir Jaap Stam retrouver la Premier League


La scène est connue. Jaap Stam est sur le parking d'une station service de Manchester, Sir Alex Ferguson lui fait face : "Jaap, pourrais-tu rapidement partir à la Lazio s'il te plaît ?" Oui, une page de trois saisons magnifiques dans l'un des plus grands clubs du monde peut être déchirée aussi facilement que face à des pompes à essence. Voilà comment le colosse néerlandais a été invité à quitter Manchester United, rejoint en 1998 sous l'étiquette de joueur batave le plus cher de l'histoire en provenance du PSV, lors de l'été 2001. Voilà donc aussi comment il a quitté la Premier League après trois années marquées par trois couronnes de champion d'Angleterre, le triplé historique de 1999... et donc cette brouille avec Fergie qui pensait que Stam n'avait plus le niveau après s'être blessé au tendon d'Achille. Plus tard, Ferguson parlera de cette décision comme de "l'une des plus grands erreurs" de sa carrière, et ce, même si Manchester United avait surtout besoin à l'époque de remplir ses caisses.

Seize piges ont coulé et voilà Stam de retour, posé sur le balcon surplombant la Premier League. Le successeur de Gary Pallister à United, après plusieurs années d'hésitation, est finalement devenu entraîneur et a donc gratté son premier vrai poste de numéro un l'été dernier en étant nommé sur le banc de Reading, qui restait alors sur deux exercices compliqués (19e en 2014-2015, 17e en 2015-2016). Stam, en conférence de presse cette saison : "C'est toujours complexe pour un club de prendre le risque d'embaucher un entraîneur étranger, sans expérience, qui a simplement besoin qu'on lui donne une chance de faire ses preuves. J'en avais besoin, moi aussi, tout en sachant que je prenais un risque de ruiner ma réputation et mon nom si je me plantais." Bingo, le grand Jaap a débarqué chez les Royals avec son assistant, Andries Ulderink, avec qui il bossait jusqu'ici dans les catégories

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant