Pourquoi il faut en finir avec le smic à la française !

le
31
Le niveau du smic français serait contre-productif.
Le niveau du smic français serait contre-productif.

Les deux écoles sont irréconciliables. Pour les uns, les 10 milliards de baisses de cotisations patronales annoncées dans le cadre du pacte de responsabilité doivent impérativement se concentrer sur les bas salaires, afin de s'attaquer vite et fort au chômage des travailleurs peu qualifiés. Pour les autres, le problème de compétitivité des entreprises françaises passe au contraire par une diminution du coût du travail qualifié : la prochaine baisse de charges devrait donc concerner toutes les rémunérations afin d'accompagner la nécessaire montée en gamme de l'industrie française. Quitte à ce que ses effets sur l'emploi soient moins probants à court terme. Schématiquement, l'alternative peut se résumer à une question simple : faut-il privilégier l'emploi ou la compétitivité ? Ce débat, pour lequel les deux camps ne manquent pas d'arguments, donne mal à la tête à François Hollande. Le président a visiblement du mal à trancher. Le chômage, un fléau pour les moins qualifiés L'analyse des chiffres du chômage est sans appel. Ce sont les travailleurs les moins qualifiés qui souffrent le plus de la pénurie d'emplois : alors que plus de 14 % des ouvriers étaient au chômage en 2012, selon les chiffres de l'Insee, cette proposition monte à plus de 20,4 % pour les ouvriers "non qualifiés" ! Par comparaison, 10,3 % des employés étaient sans emploi contre seulement 3,7 % des cadres. Mais une nouvelle réduction de charges sur les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • indyta le lundi 14 avr 2014 à 07:31

    reflexion partagee gaia2011

  • PSYYIR le mercredi 2 avr 2014 à 16:23

    et encore vous êtes trop bons mon seigneur

  • PSYYIR le mercredi 2 avr 2014 à 16:21

    Le bol de riz chinois

  • M6207100 le mercredi 2 avr 2014 à 10:31

    D'accord pour baisser les charges mais il faut aussi réduire les allocations chômages, réduire les remboursements de l'assurance maladie et geler les salaires de la fonction publique ... financer cela également par une hausse de la TVA ... Autant dire avoir du courage politique j'espère mais je doute que cela se fasse ah j'oubliais une mesure que la majorité des français voteraient un maximum de deux ou trois mandats pour les hommes politiques et une réduction par 2 du nombre de communes

  • eskimmo le mercredi 2 avr 2014 à 09:39

    Il faut déjà en finir avec les retraites à la française.

  • M8603854 le mercredi 2 avr 2014 à 09:12

    La révolution reste à faire dans les entreprises, qui n'envisagent toujours pas le modèle allemand, parce que former un jeune qui reprendra ses études ensuite, non merci, c'est pas rentable à court terme...

  • knbskin le mercredi 2 avr 2014 à 08:59

    .../... La révolution commence à la maternelle, avec les coups de pied au Q aux parents suffisants pour éviter que des mômes "décrochent" avant le CP et deviennent illettrés héréditaires. Le reste est de la littérature pour bisounours. :D

  • knbskin le mercredi 2 avr 2014 à 08:57

    On peut être de gauche et intelligent ! En posant de vraies questions. Il est tout simplement inadmissible en France en 2013, d'être "non qualifié", donc chômeur à vie ... Et il est surtout criminel d'encourager cette situation avec un SMIC beaucoup trop élevé et des prestations sociales minimales qui permettent de "vivre dignement" à des bran.leurs .../...

  • clau0646 le mercredi 2 avr 2014 à 08:27

    encore beaucoup plus simple ! prenons exemple sur les Allemands !

  • M1765517 le mercredi 2 avr 2014 à 07:07

    il faut pe,ser retour sur investissement et cout équilibré