Pourquoi il est trop tôt pour renflouer les banques

le
0
DÉCRYPTAGE - Les banques françaises sont bien ­capitalisées. Elles pourraient l'être plus. Mais jusqu'où?

Parce que le problème posé est ­irrationnel, faut-il lui apporter une solution irrationnelle? C'est la question à laquelle sont confrontés les gouvernements de l'Euroland face à l'affolement des marchés financiers. Recapitaliser les banques revient à donner aux marchés ce qu'ils demandent -on a bien vu hier les Bourses flamber dans la perspective d'une action concertée de soutien aux banques de la part des gouvernements européens. Pourtant, le sujet n'est pas là. En particulier en France.

Les banques françaises sont bien ­capitalisées. Elles pourraient l'être plus. Mais jusqu'où? Le capital, c'est un coussin qui doit être suffisamment garni pour absorber des pertes éventuelles. Les BNP Paribas, Société générale et autres Crédit agricole ont les moyens de faire face à un défaut de paiement de la Grèce. Sauf qu'aujourd'hui, les marchés jouent le scénario du panaris grec qui se généraliserait en septicémie de l'Italie. Moody's a relancé la spirale de la pe

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant