Pourquoi Hollande défend corps et âme Israël

le
7
François Hollande et Benyamin Netanyahou, à la résidence du Premier ministre israélien, le 17 novembre.
François Hollande et Benyamin Netanyahou, à la résidence du Premier ministre israélien, le 17 novembre.

La presse avait été avertie. Pour sa première visite d'État en Israël, en pleine reprise des négociations entre Israéliens et Palestiniens, François Hollande ne provoquerait pas de vagues. Mais les observateurs étaient loin de s'imaginer que le président de la République irait jusqu'à déclarer sa flamme aux dirigeants de l'État hébreu. "Je suis votre ami et je le resterai toujours", a-t-il lancé à son arrivée à l'aéroport Ben-Gourion de Tel-Aviv à l'intention du président israélien Shimon Peres et du Premier ministre Benyamin Netanyahou.

Jamais un président français n'était allé aussi loin dans l'expression de son "soutien indéfectible" à Israël. Personne n'a oublié la colère en 1996 de Jacques Chirac, s'offusquant de la pression des services de sécurité israéliens, avec son désormais célèbre "What do you want..." Ce temps semble bel et bien révolu. Ravi de cette marque d'affection, Benyamin Netanyahou, qui avait pris soin de dérouler le "tapis rouge" à son invité, a déclaré qu'il voyait "la France comme un véritable ami", avant d'expliquer que le "sionisme a été influencé par les valeurs de la Révolution française". Sécurité d'Israël

Le plus à droite des Premiers ministres israéliens de l'histoire main dans la main avec un président socialiste ? La scène n'est pourtant pas si surprenante, si l'on en croit le politologue Frédéric Encel (1). "Du temps où il était premier secrétaire du Parti socialiste,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • titide le mardi 26 nov 2013 à 10:53

    pour faire diversion et s'attire la sympathie des juifs de France .

  • ETIHAD le mardi 26 nov 2013 à 10:42

    Pourquoi Hollande défend corps et âme Israël......Pour une seule raison, il cherche à grapiller 2 ou 3 points auprès de l'électorat juif, son attitude ne nuit à personne [il le sait] petite conquète de charme et ça permet de dire qu'à l'international il réussit "assez bien" ..Mais c'est un jeu de dupes, NETANYAHOU le sait et lui crache dessus, d'ailleurs 1 semaine après son départ, le GVT décide de construire 830 logements supp. en PALESTINE alors qu'HOLLANDE avait demandé des gestes...

  • gnapi le vendredi 22 nov 2013 à 11:12

    Israel n'a pas trop de pétrole et envisage de développer un champ de gaz (Tamar).Pour le gaz pas trop de souci d'approvisionnement du marché, européen notamment (Gazprom a du reculer sur de nombreux points). Pour le pétrole certains pays de l'OPEP veille à approvisionner suffisamment le marché.Cela n'est pas le point majeur dans ce cas précis.

  • gnapi le vendredi 22 nov 2013 à 11:09

    L'Iran, qui jouait - sincèrement ou non - l'ouverture a tellement apprécié qu'il en a profiter pour geler son ouverture. Etait ce un simple prétexte ou, plus simplement, encore une grace de Normal 1er ?

  • Chr.JACQ le mardi 19 nov 2013 à 20:57

    Israel a la bombe , et personne n'en parle . pourquoi ce silence assourdissant ?

  • M4841131 le mardi 19 nov 2013 à 11:33

    entre ju.ifs, on se comprend, pas comme les français qui ne captent rien !!!!

  • paumont1 le mardi 19 nov 2013 à 09:32

    une fois de plus le pétole est plus important que la sécurité des français...