Pourquoi Google a (discrètement) payé un milliard de dollars à Apple

le , mis à jour le
0
Un milliard de dollars facilement gagnés pour la firme dirigée par Tim Cook, le successeur de Steve Jobs à la tête d'Apple.
Un milliard de dollars facilement gagnés pour la firme dirigée par Tim Cook, le successeur de Steve Jobs à la tête d'Apple.

La plaisanterie circule un peu partout sur les réseaux sociaux : quand une nouvelle idée apparaît, les Américains en font un business, les Chinois la copient et les Français la réglementent ! En tout cas, quand il s'agit de protéger leur business et d'encaisser des bénéfices importants, les géants californiens n'hésitent pas à se mettre d'accord, même quand ils sont (demi)-frères ennemis... Ainsi, en 2014, le géant du Web mondial, Google, n'aurait pas hésité à payer en toute discrétion un milliard de dollars à son rival Apple. Mais pourquoi ? Tout simplement pour que le géant de Cupertino conserve sa barre de recherche sur l'iPhone, affirme l'agence Bloomberg, en se fondant sur des documents judiciaires. Être présent sur le smartphone le plus vendu au monde, cela n'a en effet pas de prix, quand il s'agit de conserver sa suprématie sur la recherche via Internet...

22 milliards de bénéfices pour Android

Comment un accord aussi confidentiel a-t-il fini, deux ans après, par faire surface dans la presse ? Bloomberg dit avoir découvert cette information dans une transcription judiciaire relative à une affaire opposant depuis des années Google au groupe informatique Oracle. Oracle est propriétaire de Java depuis qu'il en a racheté le concepteur Sun Microsystems en 2010, et accuse Google de violation de droits d'auteurs. Oracle estime que les revenus « extraordinaires » d'Android jouent un rôle important dans...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant