Pourquoi faut-il baisser la fiscalité du capital

le
8
 Le niveau de taxation du capital en France serait un frein à la croissance.
 Le niveau de taxation du capital en France serait un frein à la croissance.

L'idée commence tout juste à émerger dans le débat politique, au moins à droite : le niveau de taxation du capital en France serait un frein à la croissance. L'institut d'études économiques Coe-Rexecode, proche des entreprises, en a en tout cas fait son cheval de bataille à travers la publication d'un livre, L'Impôt sur le capital au XXIe siècle, une coûteuse singularité française. Un clin d'oeil au best-seller de l'économiste Thomas Piketty, Le Capital au XXIe siècle, qui proposait un impôt mondial sur le capital.

Un des niveaux d'imposition les plus élevés des pays européens

Le sujet est potentiellement explosif. Comment peut-on défendre la baisse de l'imposition du capital alors que celui-ci incarne la notion de richesses et donc d'inégalités sociales ? « Il y a un conflit d'objectifs latent entre l'ambition de réduire l'impôt sur le patrimoine des plus riches et celui d'encourager l'effort d'épargne et d'investissement », reconnaissent ses auteurs, Michel Didier et Jean-François Ouvrard. C'est d'ailleurs pour cela que François Hollande a peu ou prou aligné, en début de quinquennat, la taxation des revenus du capital sur celle du travail en leur appliquant le barème de l'impôt sur le revenu* et a augmenté l'impôt sur la fortune (ISF), qui pèse sur le patrimoine.

Mais pour les deux hommes, le choix est vite fait. Il faut baisser l'imposition du capital qui...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ZvR le mercredi 10 fév 2016 à 12:24

    Le problème vient essentiellement de la corruption et du crime organisé qui sont une constante dans toutes le s sociétés à travers l'histoire. quand ceux ci prennent trop d'ampleur et finissent par contrôler tous les centres de pouvoir la société finit par s'effondrer.

  • kram123 le mercredi 10 fév 2016 à 12:24

    c'est sur qu'en france le travail est bcp mais bcp plus taxé que le capital....c'est sur ca empechera les riches de partir en suisse ou au luxembourg et autres pour faire 2 europes...mais est ce just? Allons nous gagner qq mois? dans tous les cas les comptes des états multiculturels sont ds le rouge, qui va payer?

  • ZvR le mercredi 10 fév 2016 à 12:21

    Trickle up economy en action, on taxe les pauvres pour subventionner les riches. Le problème c'est qu'au bout d'un moment les pauvres n'ont plus un sou et l'économie s'effondre. La dette permet de faire tourner la machine un peu plus longtemps mais on atteint les limites du système.

  • berkowi le mercredi 10 fév 2016 à 12:10

    De toutes façons quand et si la droite revenait aux pouvoirs, cela ne changera rien car "aux vues de circonstances actuelles" et "de l'environnement défavorable" les réformes seront repoussées à perpètes. Le scénario est écrit d'avance.

  • COOLDY11 le mercredi 10 fév 2016 à 12:09

    N'hésitez pas à lire l'article complet, c'est vraiment intéressant

  • M1405944 le mercredi 10 fév 2016 à 12:07

    Très juste cette démarche........ du livre évidemment.

  • M1405944 le mercredi 10 fév 2016 à 12:07

    Très juste cette démarche

  • rcresus le mercredi 10 fév 2016 à 12:03

    faut prendre l'argent aux pauvres, disait Coluche