Pourquoi Facebook ne perdra pas 80% de ses abonnés d'ici 2017

le
0

Une étude réalisée par deux chercheurs de l'université de Princeton annonce la disparition imminente du réseau social. Facebook dénonce des méthodes peu scientifiques.

Attention à ne pas enterrer Facebook trop vite! Le réseau social est certes en perte de vitesse mais l'étude des deux chercheurs de l'université de Princeton annonçant sa mort d'ici quelques années est peut être allée un peu vite en besogne... Les scientifiques de Facebook dénoncent des méthodes peu scientifiques. Un porte parole de la star du web 2.0 estime même que «l'étude proposée par Princeton est une absurdité totale».

Deux chercheurs de la célèbre université américaine de Princeton sont parvenus à la conclusion que le premier réseau social au monde allait perdre 80% de ses utilisateurs entre 2015 et 2017. En guise de réponse, Facebook - reproduisant les conditions de l'étude des doctorants de Princeton - indique que la prestigieuse université américaine serait elle aussi menacé...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant