Pourquoi et comment investir dans une startup ?

le
0

Les projets des startups sont innovants et pertinents au regard des enjeux de notre société. Vous pouvez investir dans le social, l'environnement ou les nouvelles technologies, puis voir naître et grandir le projet, tout en ressentant l'exaltation de l'investisseur financier. Passionnant !

Sartups : un investissement à considérer ?
Sartups : un investissement à considérer ?

Les plateformes de crowdfunding, startups qui ont réussi !

Le crowdfunding, ou financement participatif, vous permet de prêter ou d'investir dans la création ou le développement de startups. Des plateformes comme Wiseed, Unilend, Smartangels, Anaxago ou Fundme mettent en relation investisseurs et porteurs de projets. Tout le monde peut devenir un business angel, un investisseur individuel privé, dans la mesure de ses moyens.

Prêter ou investir ?

Il y a une différence de rendement et de risque entre un prêt et un investissement.
Le prêt :

  • • Court terme
  • • Rendement de 6 à 10% avec des remboursements mensuels
  • • Le porteur de projet s'engage à rembourser.

L'investissement :
  • • Moyen terme
  • • Gain possible de 5 à 10 fois la mise.
  • • Vous récupérez votre mise et votre gain lorsque la société est cédée à un tiers ou lorsque vous cédez vos parts à un fonds d'investissement.
  • • Votre gain dépend de la réussite de l'entreprise.

Equilibrer son portefeuille

Lorsque vous investissez, il est important d'équilibrer votre portefeuille entre rendements faibles et forts, et entre projets à risque et projets sûrs, afin que vos gains compensent vos pertes éventuelles. Avec un taux de succès de 10%, les startups restent des entreprises risquées. Pour limiter les risques, la loi limite à 1 000 € l'investissement par personne pour un même projet, ce qui vous oblige à constituer un portefeuille varié.

Avantages fiscaux

L'Etat encourage l'investissement dans les entreprises grâce à un dispositif fiscal avantageux.
A l'entrée :

  • • Vous avez droit à une réduction pouvant aller jusqu'à 18% de votre Impôt sur le Revenu (IR).
  • • Pour l'Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), ce taux s'élève à 50%.

A la sortie :
  • • Avec le Plan d'Epargne en Actions (PEA), vos plus-values ne sont plus taxées au-delà d'une détention d'une durée de 5 ans. L'investissement est limité à 150 000 €.
  • • Avec le PEA-PME, vous bénéficiez des mêmes exonérations, mais pour un investissement limité à 75 000 €.
  • • Les prélèvements sociaux de 15,5% restent dus.

Trucs et astuces

Si l'investissement dans les projets naissants vous fait peur, vous pouvez investir dans des projets qui ont déjà fait leurs preuves et qui cherchent à se développer. Chaque année, challenges.fr publie une liste de 100 startups dans lesquelles leurs spécialistes conseillent d'investir.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant