Pourquoi Dória va marcher sur Edinson Cavani

le
0
Pourquoi Dória va marcher sur Edinson Cavani
Pourquoi Dória va marcher sur Edinson Cavani

Ce dimanche soir, c'est l'heure du classique. Le premier pour Dória, qui aura sûrement à cœur de valider son bon début de saison dans un match à enjeu.

Parce que son début de saison est plutôt très bon


Sur les neuf premier matchs de championnat de l'Olympique de Marseille, Dória a pris part à huit d'entre eux. Et hormis face à Guingamp où il n'a pas été aidé par ses partenaires, le Brésilien tient bien la baraque. Entre Hubočan, Rekik, Sakai ou Bedimo, il apparaît comme une valeur sûre de la défense marseillaise. Même s'il doit encore progresser dans l'alignement et le placement, sa solidité et son engagement au duel en font un défenseur sur lequel on peut compter. Et surtout, depuis l'arrivée de Rod Fanni, Dória semble monter en puissance et en confiance. Grâce à la sûreté et au calme de son nouveau compagnon de charnière, il peut se libérer et aller au combat sans trop se poser de questions, sans se demander ce qu'est en train de faire l'imprévisible Hubočan à côté de lui. Plus serein, même sa relance s'améliore de match en match et il parvient à casser les lignes avec sa première passe. Cavani devrait sentir le souffle chaud du Brésilien dans son cou pendant 90 minutes.

Parce qu'il est temps de se mettre les supporters dans la poche


Une arrivée avec un statut de star qu'il n'a jamais convoité, contre l'avis de Marcelo Bielsa, une mise au placard en CFA2 sans la moindre explication, des prêts forcés au Brésil ou à Grenade dans les pires conditions possibles, et presque le nom d'une exploratrice célèbre. Voilà ce qu'a vécu Dória lors de ses deux premières années à Marseille. L'idéal pour s'attirer railleries et moqueries de la part de supporters encore dévoués au dieu Bielsa. Mais maintenant que Dória s'est remis à l'endroit sur la Canebière, il est temps de signer une performance majuscule contre le grand rival parisien, afin de définitivement retourner l'opinion des supporters marseillais. C'est pourquoi, ce dimanche soir, après avoir muselé Cavani durant plus d'une heure de jeu, l'Uruguayen va craquer et balayer le Brésilien de frustration façon Nabil Fekir. Carton rouge. Dans les dernière minutes, Dória monte sur corner et claque sa grande tête chauve pour débloquer le score. 1-0, fin du match. De quoi devenir le nouveau héros du club.

Parce qu'il a des choses à prouver à Thiago Silva


"J'aime bien regarder Thiago Silva. C'est…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant