Pourquoi doit-on arrêter d'employer l'expression "il faut sauver le système des retraites"

le , mis à jour le
2

Rien de nouveau sous la pluie : les Français sont pessimistes en matière de retraite. Selon les résultats de l'enquête annuelle du Cercle de l'épargne, les non-retraités sont 80 % à considérer que leur pension ne leur permettra pas de vivre correctement. Mais il y a pire. A la question "estimez-vous qu'en France, dans les 10 prochaines années, il y a un risque réel de faillite du régime général ?", 72 % répondent oui. Et le taux grimpe à 74 % pour les régimes complémentaires !

Cette perception est très largement partagée. Quels que soient les sexes, les âges, les catégories socio-professionnelles, les niveaux de revenus, les familles politiques, les résultats différent peu et une large majorité anticipe toujours une faillite, dit le sondage, réalisé par l'Ifop mi-avril 2016 auprès d'un échantillon représentatif d'un millier de personnes.

Ce niveau d'anxiété est "spectaculaire", analyse Jérôme Jaffré, directeur du Centre d'études et de connaissances sur l'opinion publique (Cecop), partenaire de l'étude, qui rappelle que cette idée de faillite est "entretenue depuis des années par les discours politiques" anxiogènes.

A lire >>> A quoi ressemblera la retraite en 2050 ? Les réponses de Philippe Crevel.

"Tous les trois ans, on parle de 'sauver' le système", renchérit André Renaudin, directeur général d'AG2R La Mondiale, également partenaire de l'enquête. "Il faudrait arrêter d'utiliser ces mots", estime-t-il à juste titre, soulignant qu'il convient de distinguer "la réalité des choses et la perception de la réalité des choses".

Rappelons, en effet, que le système français des retraites ne peut faire faillite. Il est basé sur la répartition. Ce qui signifie que ce sont les actifs d'aujourd'hui qui financent directement, via leurs cotisations, les pensions des retraités actuels. Et que les actifs de demain financeront les pensions des retraités de demain, donc des actif...

lire la suite sur votreargent.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlemonn4 il y a 6 mois

    Il ne peut plus etre sauvé! la gestion paritaire des syndicats patronaux (technocrates) et salariés (fonctionnaires) avec la bénédiction de nos gouvernants technocrates impotents (droite/gauche) l'ont mis en faillite; ils sont tous responsables d'avoir financer avec les pré-retraites depuis plus de 30 ans; à cela s'est ajoutée une gestion calamiteuse des avoirs depuis 15/20 ans qui ont servi le plus souvent à engrosser les sociétés de gestion des banques et assurances.

  • pcuquel il y a 6 mois

    pas de faillite, mais une retraite réduite à la portion congrue (selon l'expression consacrée), une fois que tous les rémoras et autres parasites l’ont grignotée. Bref autant dire qu'on considère qu'elle n'existera bientôt plus. On fait donc juste un peu de sémantique et on joue sur les mots, et bla-bla-bla, et bla-bla-bla...