Pourquoi diversifier son patrimoine immobilier en Europe ?

le
0

L’Europe constitue une opportunité́ de diversification d'un portefeuille immobilier. Outre sa taille, le gisement ne fait que croitre en raison d'une tendance à l'externationalisation des propriétaires occupants. La détention directe d’immobilier tend à diminuer au profit des fonds (cotés et non cotés). Ils représentent près de 50 % du total du marché de l'investissement.

Dans sa dernière lettre « Immobilier et Perspectives », La Française analyse la pertinence d'investir au-delà de l'Hexagone. Le marché de l’investissement institutionnel en immobilier en Europe représente environ 2 000 mds € dont près de la moitié revient à la zone euro. Le Royaume-Uni, l' Allemagne et la France figurent parmi les territoires les plus recherchés suivis de la Suisse, la Suède, l’Italie et les Pays-Bas.

Sur le marché des bureaux en Europe, les cycles des performances globales, rendement locatif et rendement en capital, « sont relativement asynchrones ». Aucun marché ne domine, ce qui justifie « la pertinence d'une allocation diversifiée ». Le Royaume-Uni est le marché le plus volatile de tous mais il a aussi tendance à anticiper les tendances des autres marchés. Très stables, les marchés allemands et suisses sont relativement décorrélés des autres. Malgré la crise financière de 2008, les performances historiques sont dans l’ensemble très satisfaisantes. En terme de rendements locatifs, les Pays-Bas occupent la 1ère marche du podium alors que l’Allemagne et surtout la Suisse se situent en bas de l’échelle.

Le marché des bureaux est le secteur le plus important à l’échelle européenne avec près de 40 % du total investi. Viennent ensuite le commerce (30%), le résidentiel (15 %), les locaux industriels (moins de 10 %) et enfin l’immobilier de services (5 %). Variable selon les pays,  la répartition par typologie d'actifs résulte en grande partie des préférences des investisseurs locaux pour le rendement locatif ou le rendement en capital. L’immobilier de bureaux domine en Allemagne, en France, en Suède en Italie et en Espagne. Au Royaume Uni c'est surtout l’immobilier de commerce et industriel. Enfin, le créneau du résidentiel est l'apanage du marché Suisse et des Pays-Bas. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant