Pourquoi des villes font la guerre aux mendiants

le
0
Les arrêtés anti-mendicité se multiplient. A Marseille, pour dénoncer cette décision municipale, Emmaüs a appelé à faire la manche devant la mairie.

«Marseillais, rendez-vous jeudi devant la mairie pour faire la manche !» C'est l'appel lancé sous forme de provocation par l'association Emmaüs pour protester contre un arrêté municipal «anti-mendicité».

Pour l'association fondée par l'abbé Pierre, ce texte est «une véritable guerre aux pauvres» engagée par la mairie. «Mendiants solidaires, préparez-vous à aller faire la manche sur le Vieux-Port devant la mairie centrale. Prévoyez des récipients pour faire du bruit avec les pièces!», précise Emmaüs dans son appel.

Sur Europe 1, Jean-Claude Gaudin, le maire de Marseille a expliqué sa volonté de mettre en place l'arrêté anti-mendicité dans sa commune : «J'ai mis du temps à prendre cet arrêté (...). Ici nous avons eu des problèmes tout l'été avec les roms. Le préfet me dit que si je prends cet arrêté, il a plus de moyen pour agir». Jean-Claude Gaudin s'est justifié : «Je prends ces décisions pour l'intérêt de la sécurité de tous, en particul

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant