Pourquoi des intellos défendent les animaux

le
2
Pourquoi des intellos défendent les animaux
Pourquoi des intellos défendent les animaux

On avait davantage l'habitude de voir Brigitte Bardot en madone de la cause des phoques, des ânes ou des moutons. Or, ce sont pas moins de 24 intellectuels français ? et non des moindres ? qui se mobilisent pour eux. La crème des penseurs, tels Michel Onfray, Alain Finkielkraut et Hubert Reeves, a signé un manifeste, publié hier sur le site de la Fondation 30 Millions d'amis, pour réclamer une évolution du statut juridique des animaux.

Comment expliquer un tel élan envers nos amies les bêtes, en cette période de crise où les causes à défendre ne manquent pas? Car « on ne peut opposer hommes et bêtes », répondent-ils en ch?ur, et que leur bien-être est « un enjeu de société important, signe de progrès ».

Alors qu'en France plus d'un foyer sur deux possède un animal domestique, ces illustres signataires sont bien décidés à mettre leur lumière au service du droit des animaux. Ils espèrent ainsi faire gonfler la pétition de la fondation, déjà forte de 250000 signatures enregistrées depuis plusieurs mois.

« Le texte du Code civil est totalement absurde, juge Luc Ferry, philosophe et ex-ministre de l'Education, signataire de l'appel. Il serait bienvenu de faire évoluer cette vision héritée de René Descartes. » Le père du rationalisme considérait les bêtes comme des machines. « Il disait même que les cris qu'elles poussaient n'avaient pas d'autre signification que le timbre des pendules », précise Luc Ferry. « C'est un déficit de notre perception occidentale, souligne de son côté le philosophe Frédéric Lenoir, autre signataire très attaché à ses trois chats et à son chien. En Orient, on n'a jamais érigé cette séparation entre les animaux et les hommes. »

« Les animaux sont considérés comme de la marchandise, ce serait une avancée fondamentale que la législation leur permette de vivre une vie convenable », réagit le célèbre astrophysicien Hubert Reeves. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1903733 le samedi 26 oct 2013 à 20:12

    Parce qu'ils n'ont rien d'autre à foutre.

  • LeRaleur le vendredi 25 oct 2013 à 18:31

    Avec le halal et les moutons, les musulmans vont pas être contents. Stigmatisation, Stigmatisation.