Pourquoi des Français sont attirés par le djihad

le
6
Des membres de l'État islamique, incluant son chef militaire, Abu Omar al-Shishani (à gauche) et le cheikh Abu Mohammed al-Adnani (à droite).
Des membres de l'État islamique, incluant son chef militaire, Abu Omar al-Shishani (à gauche) et le cheikh Abu Mohammed al-Adnani (à droite).

Un véritable "cancer". C'est ainsi que Barack Obama décrit l'État islamique (EI), organisation allant "au-delà de tout autre groupe terroriste" connu à ce jour, selon le Pentagone. Depuis l'instauration d'un "califat" à cheval entre la Syrie et l'Irak, l'EI sème la terreur auprès des minorités religieuses des territoires conquis. Or, l'organisation compterait dans ses rangs près d'un millier de Français, sur les 25 000 combattants au total. De jeunes hommes récemment radicalisés, des femmes, mais aussi de plus en plus de familles, quittant la France pour s'installer dans cet "État" en pleine guerre, où est pratiquée la charia. Le Point.fr vous explique pourquoi. Qui sont ces djihadistes français ? Trois types de profils se dégagent. Tout d'abord celui "classique" des djihadistes purs et durs, qui ont déjà mené leur "guerre sainte" à travers le globe (Balkans, Tchétchénie, Afghanistan) au cours des années 1990 et 2000. Connus des services secrets français, ces islamistes qui ne sont pas passés à l'acte en France, ont profité de la militarisation du conflit syrien pour poursuivre leur combat "en terre d'Islam". "Leur seul mode d'action politique est la lutte armée contre l'Occident", explique Romain Caillet, chercheur et consultant sur les questions islamistes au cabinet NGC Consulting. "Ne contrôlant aucun lieu de prière en France, ils se rencontrent dans divers lieux fréquentés par les sympathisants de la mouvance...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • housssss le mercredi 10 sept 2014 à 12:47

    Ils se trompent d'ennemis et n'ont rien su prendre ce qu'il y a de bon dans notre culture, qu'ils aillent se suicider c'est la même chose sans dommage collatérale.

  • solo92 le mercredi 10 sept 2014 à 10:53

    S'ils sont "Français" alors il faut les déchoir de la nationalité Française et qu'ils aillent où ils veulent c'est leur choix de vie.

  • frk987 le mardi 9 sept 2014 à 17:34

    La bonne question, ils sont musulmans et je respecte leur engagement, ils vont jusqu'au bout de leurs idées si folles soient telles. Contrairement aux franchouillards de souche qui ont baissé les bras en 62.

  • M940878 le mardi 9 sept 2014 à 16:27

    Sans doute parcequ'ils ne sont pas français

  • michelq3 le mardi 9 sept 2014 à 16:19

    qu'ils choisissent leur pays une fois pour toutes

  • cavalair le mardi 9 sept 2014 à 16:05

    Question idio/te. Ils ne sont pas francais...