Pourquoi choisir le CEL ?

le
0

Le Compte Epargne Logement (CEL) permet d'épargner puisde bénéficier d'un prêt à un taux préférentiel. Mais son rendement est très faible. Dans quel cas est-il bon de souscrire ?

Compte épargne Logement : conditions de souscription

Comme le Plan d'Epargne Logement (PEL), le Compte Epargne Logement (CEL) permet de se constituer une épargne en vue d'un achat immobilier - mais le capital peut être affecté à un autre projet. Le Compte Epargne Logement est cumulable avec le Plan d'Epargne Logement. À l'ouverture, un dépôt minimum de 300€ est requis. Le souscripteur doit également s'engager à effectuer un versement mensuel de 75€. Le plafond de dépôt est fixé à 15 300 € et le CEL peut être ouvert par une personne majeure ou mineure, dans la limite d'un compte par personne. Un couple peut ainsi épargner sur deux CEL différents.

L'objectif du CEL

Le taux d'intérêt du CEL est très faible : 0,5% actuellement. En tant que produit d'épargne, le CEL est moins intéressant que l'assurance vie ou le PEL. Mais son intérêt est de donner la possibilité d'emprunter à un taux préférentiel après seulement dix-huit mois d'épargne, contre quatre ans avec le PEL. Pour le CEL, le prêt maximal pouvant être accordé est de 23 000€. Il est donc une bonne solution pour un petit emprunt.

Un repli du CEL

En raison de son très faible taux de rendement, le CEL connaît ces derniers mois une vague de décollecte à l'instar du Livret A et du Livret Développement Durable. Le montant de ladécollecte nette s'élève à 185 millions d'Euros.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant