Pourquoi CGG s'envole aujourd'hui ?

le
2
En difficulté financière, CGG est engagé dans une lourde restructuration de son bilan. (© CGG)
En difficulté financière, CGG est engagé dans une lourde restructuration de son bilan. (© CGG)

Depuis la présentation des comptes semestriels, le 28 juillet dernier, CGG est à la peine en Bourse. Du moins il l'était jusqu'à hier, abandonnant 26% en moins d'un mois, à 2,92 euros.

Mais ce mardi 22 août, l'action redresse la tête. Stable à l'ouverture, elle a débuté son envolée à partir de 9h40, grimpant jusqu'à un maximum de 3,95 euros aux alentours de 11h.

A midi, le titre s'adjugeait encore 25,3%, largement en tête de l'indice CAC All-Tradable, dans d'importants volumes d'échanges (1,8 million de titres, soit 8% du capital).

Contactée en fin de matinée, la société n'avait pas d'explication à ce violent rebond.

Sur Twitter, certains internautes évoquent bien une rumeur de rachat par le chinois Sinopec. Aucune source précise n'étant citée il est toutefois difficile d'accorder du crédit à cette information.

Largement vendue à découvert, l'action pourrait simplement réagir à l'entrée d'un ou plusieurs investisseurs qui, entrainant un mouvement de hausse sur le cours, auraient pu déclencher des rachats automatiques.

A mi-août, plusieurs fonds recensés par l'AMF affichaient en effet de significatives «positions courtes nettes». 

Le 16 août, Melqart Asset Management détenait ainsi 1,10% du capital à découvert après avoir fortement augmenté sa position en quelques semaines. Susquehanna International

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pelochon il y a 4 mois

    la vraie question c'est pourquoi CGG a chuté autant.... les hedges funds américains l'ont massacré : on sait depuis l'après première guerre mondiale que les anglo saxons considérent que tout ce qui touche au pétrole, c'est à eux... Alors quand il s'agit de tirer sur une société parapétrolière en difficulté, de surcroît française, ils s'en donnent à coeur joie. Big Moustache le savait, mais il avait su se faire des alliés très précieux au moyen orient...

  • serge537 il y a 4 mois

    il faut interdire les hedge fund bras actif des banques