Pourquoi cette brusque envolée de PSA ?

le
1
DR
DR

(lerevenu.com) - Le cours de l'action PSA Peugeot Citroën est monté en flèche, hier, à partir de 15 heures, dans des volumes très nourris, avant de terminer la séance à 10,40 euros, en gain de 6,46%. Vendredi, le mouvement de hausse ne semblait pas épuisé, avec une avance de 4,50%, en fin de matinée, dans un volume de 2,7 millions de titres échangés, contre 6,7 millions sur l'ensemble de la séance d'hier. 

En l'absence d'informations publiées par le groupe automobile, ou de rumeurs sur les fils des agences de presse
, ce soudain engouement pour le titre semble davantage découler du jeu des positions à terme et des instruments dérivés. Hier soir, après Bourse, dans la salle de marchés d'une banque américaine à Paris, on faisait remarquer l'importance des ordres post-marché. Un trader de cet établissement expliquait la hausse par "le rachat de positions vendeur de call [options d'achat], à l'approche de l'échéance des options PSA cotées". 

Vendredi, le mystère semble, en partie, levé.
Le brusque engouement pour l'action PSA est attribué à des changements d'opinions de la part de courtiers influents. Selon des sources de marché, Natixis, Goldman Sachs et Berenberg auraient, coup sur coup, relevé leur objectif de cours sur la valeur. Les fonds d'arbitrage n'auraient pas été les derniers à s'engouffrer dans le courant d'achat, ce qui a dû pousser les vendeurs à découvert à se racheter. " PSA, comme le rappelle un trader d'une banque américaine, reste, en effet, la valeur la plus shortée de tout le secteur automobile". 

Dernier conseil en date du Revenu : vendre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • riboule6 le samedi 17 aout 2013 à 10:07

    un pays cousin y va rzchti pigeot