Pourquoi certains veulent absolument taxer les propriétaires

le
20

INTERVIEW - Depuis plusieurs années, des économistes ne cessent de suggérer au gouvernement cette mesure qu’ils estiment «juste». Entretien avec l’un d’entre eux, qui a co-publié cette semaine un rapport sur le sujet.

Entre le démantèlement de la «jungle» de Calais et la forte baisse du chômage, l’idée de taxer les propriétaires occupants aurait pu passer inaperçue. C’est tout le contraire! Les internautes ont vivement réagi à cette proposition. Sur Lefigaro.fr, nous avons recueilli depuis mardi matin près de 1300 commentaires après notre article reprenant la dernière proposition en ce sens, et environ 15.000 partages sur les réseaux sociaux.

Des réactions indignées de propriétaires qui ont le sentiment qu’on leur en veut. Il est vrai que depuis trois ans, cette proposition revient périodiquement aux oreilles des Français. Un «serpent de mer» qu’un certain nombre d’économistes (Terra Nova, Conseil d’analyse économique, Thomas Piketty...) avancent depuis plusieurs années. Les derniers en date? Les experts de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) qui ont publié mardi un rapport sur les réformes de la fiscalité sur le capital des hauts revenus.

À six mois des élections présidentielles, c’était bien tenté mais l’essai n’a pas été transformé...pour l’instant. Le secrétaire d’État au Budget Christian Eckert a rejeté mercredi dans un tweet ce qu’il considère comme une «idée stupide». Semblant perdre patience...

Henri Sterdyniak, l’un des auteurs du rapport, a accepté de répondre aux questions du Figaro. Malgré les vives critiques qu’il a pu susciter, l’économiste reste droit dans ses bottes.

Le Figaro Immobilier - Le secrétaire d’État trouve votre idée de taxer les loyers implicites «stupide». Que lui répondez-vous?

Henri Sterdyniak - La personne dont vous parlez n’est pas un spécialiste de la fiscalité. Cette idée n’est pas stupide. C’est une question que se posent les économistes depuis bien longtemps. Il n’est pas illogique de taxer l’épargne immobilière de la même manière que l’épargne mobilière. C’est une mesure juste et de cohérence fiscale. Est-il normal que les détenteurs d’actions paient des taxes sur leurs dividendes et que les propriétaires eux ne soient pas imposés sur les loyers implicites? L’équité fiscale implique que deux contribuables ayant le même revenu paient le même impôt.

Mais les propriétaires paient déjà une taxe foncière et une taxe d’habitation.

Ne prenons pas en compte la taxe d’habitation qui est payée aussi bien par les propriétaires et les locataire et surtout n’est pas une taxation qui pèse sur les revenus du capital. Quant à la taxe foncière, son taux d’imposition est de l’ordre de 10% quand celui des dividendes s’élève à 62%. L’idée n’est donc pas d’alourdir la fiscalité des propriétaires mais d’opérer un réajustement entre la taxation des logements et la taxation du travail.

Vous n’êtes donc pas favorable à l’accès à la propriété?

Moyennement. L’achat d’un logement a des effets pervers puisqu’il freine la mobilité notamment lorsque vous perdez votre emploi. Je privilégie l’investissement dans le capital productif, et notamment l’achat d’actions qui permet de développer l’emploi. La fiscalité ne doit pas dissuader un particulier d’investir dans les actions et le pousser à acheter un logement. Ce qui est le cas aujourd’hui.

Il est tout de même plus risqué d’investir en bourse que dans l’immobilier. Pourquoi proposer une telle réforme maintenant?

Il est amusant que l’on se pose cette question à chaque fois qu’un groupe d’économistes se penchent sur le système fiscal français. Notre rapport n’est pas une lettre politique mais dénonce un biais fiscal qui favorise les propriétaires. Les recettes de l’impôt sur la fortune sont faibles, puisque ni les loyers fictifs, ni les plus-values non-distribuées ne sont considérés comme des revenus, ce qui permet à leurs titulaires de bénéficier du plafonnement de l’ISF et de ne pas le payer. Si l’idée est de supprimer l’ISF, il faut compenser le manque à gagner par de nouvelles recettes fiscales puisque le gouvernement n’arrive pas à réduire ses dépenses publiques. On peut imaginer aussi l’idée d’une taxe sur les résidences luxueuses, comme c’est le cas au Royaume-Uni.

Dans la même veine, le gouvernement portugais veut taxer les propriétés les plus ensoleillées et bénéficiant des meilleures vues. Ne va-t-on pas un peu trop loin dans «l’innovation fiscale»?

C’est une idée à laquelle je n’avais pas pensé (rires). Plus sérieusement, les inégalités augmentent prodigieusement et certains États européens sont en difficulté. Dans ce contexte, je trouve normal que certains propriétaires, parmi les plus riches, contribuent à l’effort de redressement du pays.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • descal il y a 12 mois

    Sterdyniak ou le dinausore de la pensée économique ! encore lui ! mais qui le lit et qui l'écoute encore ?

  • marcsim5 il y a 12 mois

    les "serpents de mer" servent à détourner l’attention des véritables enjeux.

  • M4579728 il y a 12 mois

    Comme toujours en France il faut surtout taxer les fourmis qui mettent de coté pour avoir un logement alors que les cigales gauch istes incitent à dépenser pour par exemple aller voir du théâtre subventionné id iot peuplé d'intermittents du spetacle se gavant d'allocations de chomage!!!

  • mlaure13 il y a 12 mois

    "il faut compenser le manque à gagner par de nouvelles recettes fiscales puisque le gouvernement n’arrive pas à réduire ses dépenses publiques. "???...IL EST SURTOUT LA le problème, il y a au moins 100 md€ d'économie à faire dans toute cette gabegie...;:-(((

  • 34flora il y a 12 mois

    il faudrait surtout penser à supprimer ce genre d'emplois rémunérés à pondre des k. onneries, car ceux-là ne sont probablement pas payés au smic ! ça ferait déjà une économie très appréciable !

  • highside il y a 12 mois

    Taxer du fictif..? Fallait la trouver cette idée, chapeau!Il faut donc taxer les légumes de votre potager que vous consommez puisque vous ne payez pas de TVA...Il serait temps que tous les jardiniers cessent d'échapper à l'équité fiscale.

  • avia2 il y a 12 mois

    ce type marche sur la tête ? parce que pour promouvoir la bourse plutôt que la propriété de sa maison ... !! sans doute est il piloté par le pouvoir financier ...

  • M7097610 il y a 12 mois

    la jalousie de parisiens locataires parce que ne voulant pas partir en banlieue ou province pour devenir propriétaire, c'est terrible...

  • M1945416 il y a 12 mois

    on vera alors si ces personnes trouverai du boulot dans le privé , ou il faut être compétent

  • M1945416 il y a 12 mois

    +1j.ghest la cour des compte a aussi chiffré le cout de toute ces agences semi- gouvernementale ; 50 milliards par an … tout ça pour pondre ce genre de co nn e ries , ou pour définir la taille des courgettes que le paysan vend ou pour le nombre de litre dans les cuvettes wc … bref il serait urgent de faire des économies en supprimants ces agences