Pourquoi Bayrou snobe Hollande et Sarkozy

le
0
Le candidat centriste nie être «dans l'ambiguïté» à l'égard du PS et de l'UMP.

C'est un peu le «paradoxe Bayrou»: prôner l'union nationale tout en restant seul contre tous. Pour lui, «le centre ne peut exister que s'il est indépendant». Alors, aux accusations du candidat socialiste à la présidentielle, François Hollande, qui le soupçonne dans Le Point de vouloir «rester dans l'ambiguïté le plus longtemps possible en entretenant toutes les combinaisons possibles pour tomber (on) ne (sait) de quel côté», François Bayrou a répliqué jeudi, sur Europe 1, qu'il fallait bien comprendre «que la ligne qu'(il) défendrait dans cette élection, c'est qu'il est temps de tourner la page à la fois du gouvernement que Nicolas Sarkozy a mis en place et de celui que François Hollande voudrait mettre en place avec un programme insoutenable».

Et des «alliés compliqués» comme les Verts, avait-il dit récemment. Et le candidat centriste de le marteler encore: «Je ne suis pas dans l'ambiguïté à l'égard de l'un ou de l'autre. Je suis pour que les Fran

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant