Pourquoi assurer son animal de compagnie ?

le
0
Une assurance santé animale, à la différence d'autres couvertures, n'est en rien obligatoire. Elle offre aux maîtres de chiens et chats la possibilité de faire face à des frais vétérinaires élevés ou à répétition.
Est - ce utile d'assurer son animal?

La souscription d'une assurance santé animale pour son chien ou son chat, à ne pas confondre avec la responsabilité civile, n'a pas de caractère obligatoire. Cela relève d'un choix tout à fait personnel de chacun.

Elle va permettre au maître, lorsque son animal présente un problème de santé ou bien est victime d'un accident, d'être remboursé des frais vétérinaires à hauteur de la formule qu'il aura choisie.

Bien entendu, un animal peut vivre de nombreuses années sans avoir de soucis. Mais le jour où cela arrive, s'il n'est pas couvert, il n'est pas toujours facile de faire face aux frais vétérinaires.

40, 50¤... cela peut passer. Mais certains examens, traitements, actes, interventions et hospitalisation peuvent rapidement atteindre de fortes sommes: 300, 500, 1 000¤ et davantage.

De même, une maladie chronique va nécessiter des soins tout au long de la vie de l'animal.

Dans ces cas là, une assurance santé animale permet de faire soigner son compagnon sans regarder à la dépense.

Économiser plutôt qu'assurer

Mettre de l'argent de côté chaque mois est la solution pour laquelle optent certains maîtres. Certes, cela peut permettre de prendre les devants. Mais toujours avec l'incertitude de ce qui peut survenir et des sommes qui seront à débourser pour apporter les meilleurs soins possibles à son animal. Cela risque de ne pas suffire.

Se pose fréquemment la question de la rentabilité. Chez les animaux passant effectivement leur vie sans problèmes particuliers de santé, les maîtres ayant souscrit une mutuelle pour animaux finissent par douter parfois de son utilité.

Mais tout comme on ne souhaite pas avoir un accident de voiture avec son véhicule que l'on a l'obligation de couvrir, ou encore des dégâts dans son habitation... on ne peut pas chercher vouloir à rentabiliser à tout prix les primes d'assurance versées pour son compagnon.

Cela reviendrait à dire qu'il tombe malade ou soit victime d'un accident, ce qui n'a pas de sens et n'est pas souhaité par les maîtres pour lesquels les animaux font désormais partie intégrante du foyer.

Le forfait prévention à utiliser tous les ans

Les formules d'assurance santé animale disposant d'un forfait prévention permettent toutefois d'amortir certains frais.

En effet, la somme dont dispose le maître et qui est renouvelée tous les ans peut être utilisée pour le financement de certains actes vétérinaires (ceux entrant par exemple dans le cadre des exclusions), l'achat de produits de soins, d'entretien, d'alimentation, voire même d'accessoires.

Ces derniers peuvent tout à fait être achetés en animalerie ou bien sur Internet, sans que les frais de port soient toutefois pris systématiquement en compte.

Des exclusions qui n'en sont pas toujours

À noter enfin que ce qui est stipulé comme faisant partie des exclusions dans les contrats d'assurance santé animale peut parfois faire l'objet de remboursement.

C'est le cas dès lors qu'un problème est à l'origine d'une pathologie. Comme par exemple la stérilisation ou la castration qui serait source d'une maladie, d'un détartrage thérapeutique, d'une mise bas devant être déclenchée par césarienne suite à un accident...

De même, une maladie dont on ne pourrait certifier qu'elle est d'origine génétique (les maladies héréditaires font partie des exclusions) serait alors prise en charge et remboursée par l'assurance santé animale.

» CPLUSSUR. com: Découvrez la meilleure assurance chiens/chats à partir de 6.90 ¤/mois

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant