Pour Willy Sagnol

le
1
Willy Sagnol, entraîneur des Girondins de Bordeaux.
Willy Sagnol, entraîneur des Girondins de Bordeaux.

Ceux qui parlent ne savent pas toujours. Ceux qui condamnent Willy Sagnol ignorent certaines réalités. Alors, oui, l'entraîneur des Girondins de Bordeaux a été au mieux maladroit, au pire sot, en affirmant, devant un panel de lecteurs de Sud-Ouest, "l'avantage du joueur typique africain, c'est qu'il n'est pas cher quand on le prend, c'est un joueur qui est prêt au combat généralement, qu'on peut qualifier de puissant sur un terrain (...) Mais le foot, ce n'est pas que ça. Le foot, c'est aussi de la technique, de l'intelligence, de la discipline." Depuis, il s'est excusé et expliqué devant ses joueurs. Mais le mal est fait. Tout ce que la France compte d'antiracistes - entendre ceux qui y travaillent jour et nuit, en vivent même, les pros - s'est déchaîné contre lui. Le PS, bien sûr, y est allé de son communiqué. Entre condamnations sincères et postures, comme toujours dans notre pays hautement inflammable. Pour Sagnol, on a réclamé des sanctions de la part de la Fédération de France de football et de son club, Bordeaux. Une convocation devant une autorité disciplinaire ad hoc, là, maintenant, tout de suite ! "Avec un Noir, rien ne passe !"À ce titre, puisqu'il faut partout traquer le "racisme ordinaire", il serait bon d'en profiter pour y traduire "Marco". "Marco" était dans les années 1990 l'entraîneur, aujourd'hui retraité, d'un petit club de football amateur de la région parisienne. Il a officié à ce poste durant...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1903733 le jeudi 6 nov 2014 à 16:52

    Ceux qui traquent les soi-disant racistes sont les vrais racistes.