Pour Weidmann (Buba), le sort de la Grèce relève du politique

le
0

FRANCFORT, 12 mars (Reuters) - Jens Weidmann, le président de la Bundesbank allemande, a appelé jeudi les gouvernements de la zone euro à prendre leurs responsabilités en décidant s'ils souhaitent ou non couvrir les besoins de financement de la Grèce, jugeant que cette décision relevait "moins que jamais" des banques centrales. Lors de la présentation des résultats annuel de la Buba, il a ajouté que l'amélioration de la conjoncture économique en Allemagne ne devait pas conduire à ignorer les risques actuels, qu'ils soient d'ordre géopolitique ou démographique. "La complaisance en matière de politique économique n'a pas sa place en Allemagne", a-t-il dit dans un communiqué accompagnant les résultats annuels, en baisse en 2014 en raison de la faiblesse des taux d'intérêt de la Banque centrale européenne (BCE). Jens Weidmann, qui siège au Conseil des gouverneurs de cette dernière, a estimé que l'économie allemande devrait croître "quelque peu" au-delà de son niveau normal d'utilisation des capacités cette année, et peut-être plus encore en 2016. A propos de la Grèce, il a jugé qu'il appartenait aux gouvernements et aux parlements de la zone euro de décider d'une éventuelle aide supplémentaire à Athènes. "Cette tâche relève encore moins que jamais dans le passé de l'Eurosystème (des banques centrales)", a-t-il dit. Il a ajouté que les banques centrales de la zone euro devaient veiller à ne pas dégrader leur situation de liquidité en achetant de la dette grecque pour laquelle, a-t-il souligné, il n'existe actuellement aucun marché. La Bundesbank a vu son bénéfice net revenir à 2,95 milliards d'euros l'an dernier, contre 4,59 milliards en 2013, en raison de la diminution de ses revenus d'intérêts. La totalité de ses profits ont été reversés au Trésor. Elle s'attend à un recul de ses résultats cette année. (Paul Carrel et Maria Sheahan, Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux