Pour Washington, Moscou est « responsable » du raid contre un convoi humanitaire en Syrie

le
0
Les dégâts causés par un raid aérien sur un convoi humanitaire à l'ouest d'Alep, le 20 septembre 2016.
Les dégâts causés par un raid aérien sur un convoi humanitaire à l'ouest d'Alep, le 20 septembre 2016.

La Maison Blanche a estimé mardi que le raid survenu la veille près d’Alep ne pouvait être le fait que de l’aviation russe ou de son allié Damas.

La Maison Blanche a annoncé, mardi 20 septembre, qu’elle tenait Moscou pour « responsable » du bombardement, la veille, d’un convoi humanitaire en Syrie. Ce raid, lors duquel 20 personnes dont le responsable du Croissant-Rouge ont trouvé la mort, a provoqué un tollé international. « Toutes les informations indiquent clairement qu’il s’agit d’une frappe aérienne », a fait valoir Ben Rhodes, conseiller du président Barack Obama, soulignant que seuls les Russes ou le régime syrien, son allié, pouvaient en être à l’origine.

« Clairement, cela représente une énorme tragédie humanitaire qui doit être condamnée, a-t-il poursuivi. C’est un acte scandaleux. » Interrogé sur l’impact de ce raid sur le processus diplomatique en cours, M. Rhodes a estimé que cela soulevait de « sérieuses questions », mais refusé de « fermer la porte » à la poursuite des discussions.

Deux bombardiers russes Un peu plus tôt, un responsable américain avait affirmé que deux bombardiers russes SU-24 étaient sur la zone au moment du bombardement. Moscou et Damas ont démenti leur participation et un général russe a même mis en doute qu’il y ait eu un raid aérien. Le Kremlin a ensuite indiqué que l’armée « enquêtait » sur ces événements.

Le convoi contenait notamment de l’aide sanitaire et de la nourriture de l’Unicef pour 50 000 bénéficiaires. Les camions transportaient aussi neuf tonnes d’aide médicale, dont des antibiotiques et du matériel chirurgical. L’ONU a suspendu mardi tous ses convois humanitaire...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant