Pour Van Avermaet la victoire et la vareuse jaune

le
0
Pour Van Avermaet la victoire et la vareuse jaune
Pour Van Avermaet la victoire et la vareuse jaune

C'était attendu, espéré même: cette étape de moyenne montagne était promise à un coureur parti dans la bonne échappée. Elle est pour Greg Van Avermaet, le Flandrien de la BMC, qui s'est joué de son compatriote Thomas de Gendt et qui en profite pour récupérer le maillot jaune. Derrière, Movistar et la Sky ont joué des biscotos, ce qui a fait deux premières victimes : Nibali, Dumoulin et un peu Contador. Les Français ont assuré avec plus ou moins de mal.

C'est pas qu'on s'embêtait jusqu'à présent dans ce Tour de France, mais quand même un peu. Deux précédentes étapes intéressantes seulement à partir de la flamme rouge, des sprinteurs qui se sont bien frottés, un Sagan portant fièrement le maillot jaune et cette question ce matin: le champion du monde slovaque allait-il pouvoir le garder une journée de plus ? La réponse est non, la liquette de leader du général revient au vainqueur d'étape Greg Van Avermaet, auteur d'un sacré, sacré numéro, comme dirait l'autre. Il faut reconnaitre qu'on s'était peut-être un peu trompé sur le profil du parcours. Il était théoriquement adapté aux puncheurs, voire aux puncheurs-sprinteurs sachant passer les grosses bosses, sauf qu'il a fait des dégâts jusque chez les grimpeurs les moins en forme du moment : Nibali a déjà lâché pas mal de temps dans la première grosse ascension de ces trois semaines (mais l'Italien est là pour aider Aru chez Astana), le Pas de Peyrol, tout comme Tom Dumoulin. Même Alberto Contador, en galère depuis le Mont Saint-Michel, a concédé quelques secondes encore à Froome, Quintana et la bande des prétendants au podium sur les Champs. C'était plus qu'une étape pour puncheurs, une étape de montagne. Des moyennes montagnes, certes, mais des montagnes quand même : cinq ascensions de deuxième et troisième catégorie sur le final en Auvergne. Une étape pour tester les forces en présence et pour s'habituer à la grimpette les mains sur les cocottes.

Victoire de Van Avermaet ! Joli numéro du Belge qui fait coup double au Lioran: 5e étape et maillot jaune ! #TDF2016 https://t.co/1nEJEs5LYw

— Eurosport.fr (@Eurosport_FR) 6 juillet 2016
Au départ à Limoges, ils sont un paquet dans le peloton à vouloir se faire la belle. Une première tentative d'échappée est avortée dans les premiers kilomètres, du côté de chez Poulidor à Saint-Léonard-de-Noblat. La seconde est la bonne, avec neuf fuyards partis devant. Du beau linge et de la grosse cuisse. Des Belges, des Polonais, des Français, quasi tous des gars du genre à aimer…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant