«Pour une transition afghane responsable»

le
0
INTERVIEW - Pour le ministre de la Défense, il y a une cohérence entre l'action des soldats français sur le terrain et leur retrait prochain.

Après l 'annonce par le président Hamid Karzaï du transfert de nouvelles régions aux forces de sécurité afghanes, le ministre de la Défense, Gérard Longuet, répond aux questions du Figaro.

LE FIGARO. - En Afghanistan, où en est la coalition?

Gérard LONGUET. - La coalition a pris la décision majeure, au sommet de l'Otan à Lisbonne en novembre 2010, de mener à bien une transition totale d'ici à 2014, c'est-à-dire de confier la sécurité du pays aux seules forces de sécurité afghanes, qui représentent environ 300.000 hommes à ce jour. Le président Karzaï a annoncé dimanche la deuxième tranche de la transition, qui porte sur six provinces et un certain nombre de villes et de districts. Cette décision concerne la France, puisqu'elle va nous conduire à transmettre à l'armée afghane la responsabilité de la sécurité dans le district de Surobi. Ceci est la reconnaissance de l'efficacité de notre action et permettra une bascule de notre effort vers notre seco

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant