Pour Tusk, la signature du CETA jeudi est "encore possible"

le
1
    BRUXELLES, 24 octobre (Reuters) - Le président du Conseil 
européen, Donald Tusk, a estimé lundi que la signature de 
l'accord de libre-échange (CETA), prévue jeudi, entre l'Union 
européenne et le Canada était "encore possible" et a encouragé 
les parties prenantes à trouver une solution. 
    "De concert avec le Premier ministre (canadien) Justin 
Trudeau, nous pensons que le sommet de jeudi reste encore 
possible", a dit Donald Tusk sur Twitter. "Nous encourageons 
toutes les parties à trouver une solution. Il reste encore du 
temps". 
    Quelques heures plus tôt, lundi, le Premier ministre belge, 
Charles Michel, avait dit avoir annoncé à Donald Tusk que son 
pays ne pourrait pas signer en l'état l'accord de libre-échange 
avec le Canada. 
    Le chef du gouvernement fédéral s'exprimait à l'issue d'une 
réunion à Bruxelles avec les ministres-présidents de Flandres et 
de Wallonie. Le dirigeant wallon, Paul Magnette, a confirmé à 
cette occasion qu'il rejetait l'ultimatum posé par le Canada et 
l'UE, qui lui avaient demandé de se décider avant lundi soir. 
  
 
 (Julia Fioretti; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • franck8 il y a un mois

    Bah oui, c'est simple : ils n'ont qu'à accepter les demandes de Magnette ! Mais apparemment, c'est l'UE qui bloque. Incroyable !