Pour Tsipras, l'accord de Bruxelles met fin à l'austérité

le
1

ATHENES, 21 février (Reuters) - Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, a déclaré samedi que l'accord conclu la veille à Bruxelles sur une prolongation sous conditions de l'aide financière à Athènes revenait à annuler les engagements pris par les gouvernements précédents en matière d'austérité. "Hier, nous avons franchi une étape décisive en abandonnant l'austérité, les plans de renflouement et la troïka", a-t-il dit lors d'une allocution télévisée. "Nous avons gagné une bataille, pas la guerre. Les difficultés, les véritables difficultés (...) sont devant nous", a-t-il ajouté. L'accord conclu vendredi lors d'une réunion des ministres des Finances de la zone euro ouvre la voie à une prolongation de quatre mois de l'aide financière à Athènes mais oblige notamment le gouvernement Tsipras à dresser d'ici lundi soir la liste des réformes qu'il s'engage à mener. ID:nL5N0VU1O8 (avec Karolina Tagaris, Renee Maltezou and; Jan Stupczewski; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9244933 le samedi 21 fév 2015 à 14:01

    Puisqu'il a réussi à se faire élire par les Grecs en racontant n'importe quoi, il réussira bien à leur faire croire aussi que l'austérité est finie après cet accord.

Partenaires Taux