Pour Total, Shtokman n'est pas mort

le
0

(Commodesk) Total a réaffirmé ce vendredi 31 août son intention de négocier les conditions d'investissement pour le développement de Shotkman, avec son partenaire Gazprom. Mercredi dernier, un dirigeant de la compagnie russe avait pourtant indiqué que son groupe reportait la décision finale d'investissement, du fait des coûts élevés et de l'incertitude sur les débouchés. 

Au contraire, Total entend « poursuivre les discussions avec les autres parties prenantes au projet Shtokman ». Depuis le retrait de Statoil début août, Gazprom et Total sont les seuls partenaires de Shtokman. Le groupe français reconnaît que le coût très élevé du projet nécessite de nouvelles « études techniques pour parvenir à un développement économique viable ».

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant