Pour Taubira, la gauche «ne doit pas glisser dans la problématique identitaire»

le
6
Pour Taubira, la gauche «ne doit pas glisser dans la problématique identitaire»
Pour Taubira, la gauche «ne doit pas glisser dans la problématique identitaire»

Après l'élection de Donald Trump aux Etats-Unis, Christiane Taubira a mis en garde la gauche. Invitée de France Inter ce dimanche, l'ancienne ministre de la Justice lui demande de «revenir à la question sociale» plutôt que de «glisser dans la problématique identitaire». «La problématique identitaire, ce n'est pas une réponse dans l'absolu, parce que ce n'est pas le sujet central. Ce n'est pas une réponse de la gauche, par rapport à son histoire, à sa raison d'être», insiste-t-elle.  

 

Christiane Taubira appelle donc à revenir sur «la question sociale, qui est une question réelle, celle des revenus, des conditions du travail, celle des services publics». «La gauche doit s'interroger sur son incapacité aujourd'hui à analyser l'état de la société et à donner des réponses», insiste-t-elle, regrettant que la gauche «ait accumulé des défaites culturelles et politiques».

 

Candidate en 2017 ? «Je m'autorise à ne pas répondre» 

 

L'ancienne ministre de la Justice accuse le FN, qu'elle nomme «le parti démagogique», de «fourberie» et de «diversion», parce que, selon elle, il «n'a pas d'explication économisante» et se concentre sur le discours anti-immigration. Le parti de Marine Le Pen, souligne-t-elle, fait ses meilleurs scores «dans les bassins de déshérence économique (...) là où il n'y a plus de perspective en matière économique. Mais le discours démagogique, il est sur l'identité, il est contre les étrangers, contre l'immigration, contre les musulmans».

 

«La gauche doit revenir, martèle l'ancienne candidate à la présidentielle de 2002. C'est un devoir, elle aura une responsabilité lourde si elle disparaît» vis à vis des plus vulnérables. 

.@ChTaubira : "Lagauche doit revenir, elle aura une responsabilité lourde si elle disparaît" #QuestionsPol pic.twitter.com/aOeKe1GKDb

— France Inter (@franceinter) November 13, 2016

Interrogée sur la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • JOG58 il y a 4 semaines

    la gauche, elle doit avant tout glisser vers la poubelle et y rester

  • bordo il y a 4 semaines

    Mais si, laissez-la parler, au contraire. Chaque mot qu'elle prononce envoie la gauche à la cave. Elle nous a débarrassé de Jospin, elle va liquider la gauche. Laissez-la parler.

  • delapor4 il y a 4 semaines

    On ne veut plus de tes grimaces Tautau !

  • janaliz il y a 4 semaines

    On la dispense de ces propos hors sujet !

  • fdha il y a 4 semaines

    encore une intervention moralisatrice d'une politicienne qui vit des subsides grace aux contribuables qui participent au budget de l'Etat!Quand donc pourra-t-on engager la responsabilité des ministres qui ont detruits les fondements de notre Nation, sans vergogne ?

  • opelin il y a 4 semaines

    Comment celle qui a amplifié le problème identitaire peut elle maintenant faire la leçon ??? La mariage pour tous avec des millions de personnes dans la rue c'est bien elle non ?