Pour State Street Global Advisors, la croissance 2016 sera "faible et lente"

le
0

(AOF) - Pour 2016, State Street Global Advisors (SSGA), le pôle de gestion d’actifs de State Street Corporation, prévoit une croissance "à la fois faible et lente". "L’économie américaine est relativement en bonne santé, ayant repris de la vigueur après un lent démarrage en 2015, mais les résultats décevants de la croissance enregistrés dans les économies émergentes nous ont amenés à prévoir une croissance mondiale faible et lente pour 2016", a indiqué Rick Lacaille, vice-président exécutif et directeur mondial des investissements chez SSGA.

Dans ce contexte, le gestionnaire d'actifs invite les investisseurs à repenser leurs stratégies d’investissement, et estime que ceux-ci doivent considérer la refonte de leurs principaux placements, mettre en œuvre des stratégies visant à résister à la volatilité des marchés, et s’efforcer plus que jamais à chercher des sources de croissance.

Dans le détail, State Street Global Advisors détaille les six thèmes d'investissement clés de l'année prochaine. D'abord, la volatilité restera de mise "encore longtemps" mais ne devra pas totalement faire fuir les investisseurs des actifs de croissance. "Nous avons observé une forte tendance chez les investisseurs qui veulent des stratégies leur permettant de se protéger du risque de baisse tout en se donnant la possibilité de participer à la hausse", a commenté Dan Farley, directeur des investissements au sein de l’Investment Solutions Group, chez SSGA qui prône une vision de long terme.

Ensuite, les investisseurs ne doivent pas hésiter à faire évoluer la construction de leur portefeuille avec pour objectif ultime d'atteindre les objectifs qu'ils se sont fixés. "La faiblesse et la lenteur de la croissance économique actuelle forcent les investisseurs à remettre totalement en cause le cadre de la gestion d’actifs", affirme Ric Thomas, directeur monde de la recherche, au sein de l’Investment Solutions Group, chez SSGA. "Cibler les facteurs auxquels on croit peut s’avérer payant et aider aussi à améliorer ses allocations en gestion active".

Les troisième et quatrième tendances de SSGA concerne la répartition géographique de la croissance attendue. D'un côté, le gestionnaire d'actifs anticipe une "accélération modeste dans les marchés émergents" à 4,2% en 2016 contre 3,6% cette année. Les gérants invitent les investisseurs présents sur ces valeurs à la patience.

De l'autre côté, de fortes opportunités de croissance devraient naitre en Europe, grâce à l’assouplissement quantitatif, de faibles taux d’intérêt, un euro plus faible et la faiblesse des coûts des matières premières et de l’énergie. "Les petites capitalisations sont prêtes à tirer parti des perspectives de croissance attendues mais pourraient être secouées par la volatilité croissante. Les stratégies « managed volatility » peuvent permettre aux investisseurs de profiter de l’exposition à la croissance tout en protégeant leurs portefeuilles", précise State Street Global Advisors.

Enfin, en termes de classes d'actifs, "une exposition sélective aux instruments de crédit offre un potentiel de rendement intéressant pour les investisseurs", estime SSGA en détaillant sa cinquième tendance. "nous pensons qu’il existe encore pour les valorisations actuelles, des opportunités tant sur les  obligations de qualité « investment grade » que sur le «high yield»", prévient Bill Street, directeur des investissements chez SSGA Europe.

Quant aux actions (tendance 6), "l’année 2016 devrait renouer avec la croissance des résultats des entreprises américaines, même si ceux-ci ne seront pas aussi solides qu’aux premiers stades de cette expansion économique", anticipe SSGA, privilégiant les biens de consommation cyclique, le marché immobilier et l’industrie bancaire.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant