Pour Sofidy, il est possible de miser sur la reprise européenne via l'immobilier coté

le
0

(AOF) - Dans son dernier point de marché, Laurent Saint Aubin, gérant Actions immobilier Europe chez Sofidy, constate que la rotation sectorielle en cours sur les marchés, en faveur de l'énergie et des matières premières, épargne les valeurs immobilières. "A première vue, les fonds immobilier actions devraient subir passivement l'effet de la rotation. Rattachés à la catégorie des "Early cyclicals", leurs performances s'affaibliraient avec la montée en puissance des "late cyclicals" typiquement associée à une remontée des taux d'intérêt… En vérité, il n'en est rien", écrit le gérant spécialisé.

Laurent Saint Aubin explique cet engouement persistant pour les valeurs immobilières par un contexte qui reste favorable au secteur, fait de taux bas et de reprise graduelle de l'activité en Europe.

"Cette conjonction singulière est éminemment favorable à l'immobilier coté qui conjugue son exposition domestique avec une accélération de la hausse des valeurs d'actifs et la poursuite d'une réduction des coûts de financement via une politique de gestion active des passifs, en particulier pour les sociétés les plus importantes", explique celui qui gère aussi le FCP Sofidy Sélection 1.

Autre facteur de soutien, note Saint Aubin, "le large éventail des foncières cotées permet de jouer toutes les phases du cycle économique en adaptant ses choix de valeurs, ce en quoi le secteur de l'immobilier se distingue certainement des autres secteurs économiques".

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant