Pour se chauffer, l'électricité est la plus chère des énergies

le
9

INFOGRAPHIE - Selon les chiffres de la direction régionale de l’Ademe, l’électricité est redevenue l’énergie la plus chère pour chauffer son logement. En 43 ans, son prix a été multiplié par sept.

Pas facile de comparer le prix des différentes énergies que l’on peut utiliser pour se chauffer. Heureusement, la direction régionale de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) Bourgogne Franche-Comté tient à jour un comparatif des prix. Bien sûr, ce palmarès est partiel puisqu’il ne tient pas compte de l’investissement dans les appareils de chauffage (de leurs avantages et inconvénients), ni des différences de rendement ou des coûts d’entretien. Il ne fait que comparer le coût d’utilisation de différentes sources d’énergie pour produire un kilowattheure théorique.

Ces graphiques n’en sont pas moins instructifs, rappelant que les coûts de l’énergie sont loin d’être constants et que l’électricité a toujours été la plus chère dans cette optique si l’on excepte un intermède entre 2011 et 2015 où c’est le propane qui faisait la course en tête. D’après les données les plus anciennes enregistrées le kWh électrique coûtait à peine plus de 2 centimes en 1973 contre 15,27 début 2016 (abonnement compris, option heures creuses). Un gonflement de la facture énergétique qui va se poursuivre selon les projections de l’Ademe. En s’appuyant sur une facture énergétique moyenne de 590 euros en 2006 et en tablant sur une augmentation du coût de l’énergie de 6 % par an, l’agence montre que cette facture aura triplé en 20 ans pour atteindre 1328 euros en 2020 et 1778 euros en 2025.

Penser à pouvoir changer d’énergie

Dans cette optique, l’Ademe rappelle qu’il peut être intéressant d’opter pour des techniques de chauffage permettant de changer d’énergie selon les circonstances. C’est notamment le cas des systèmes de chauffage à eau chaude où la plupart des sources d’énergie restent utilisables.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8129092 il y a 7 mois

    pas pour les salariés et retraités de l'EDF,c'est le consommateur lambda qui paie

  • M1945416 il y a 7 mois

    quand au bois , le prix a doubler en 6-7 ans, du aux allemands qui rachète tout , que ce soit aux régions frontalières, ou dans le sud ou leurs mo nstre E.ON consomme le bois sur 300km à la ronde, à tel point que même les collectivités ne trouvent plus de bois et se retrouve le bec dans l'eau avec leurs installation écologique …

  • M1945416 il y a 7 mois

    ce palmarès est partiel puisqu’il ne tient pas compte de l’investissement dans les appareils de chauffage (de leurs avantages et inconvénients), ni des différences de rendement ou des coûts d’entretien…. bon si on tient pas compte du matériel et des frais d'entretient , a quoi bon pondre ce genre de c o n n eries??

  • M1945416 il y a 7 mois

    ce palmarès est partiel puisqu’il ne tient pas compte de l’investissement dans les appareils de chauffage (de leurs avantages et inconvénients), ni des différences de rendement ou des coûts d’entretien…. bon si on tient pas compte du matériel et des frais d'entretient , a quoi bon pondre ce genre de c o n n eries??

  • heimdal il y a 7 mois

    Ca dépend aussi de la surface du logement .Sans chauffer tu paies 350 euros par an au gaz (abo + révision chaudière) ,sans compter les remises en état .Une fois de plus ce sont les taxes qui faussent la donne .En province c'est la ruée sur les poëles à bois ou granulés .

  • alain..c il y a 7 mois

    Il serait honnête de dire que la taxe pour l'électricité renouvelable si chère à l'ADEME représente 30% de la facture si on supprime les subventions aux joujoux de l'ADEME , moins 30% sur la facture... il faut le dire !

  • frk987 il y a 7 mois

    il n'y a aucun frais de maintenance sur un chauffage électrique....regardez ce que vous payez chaque année pour la dite révision obligatoire.....de la chaudière à gaz......

  • mcarre1 il y a 7 mois

    en 43 ans, la baguette de pain, l'essence à la pompe, le café au comptoir, ...etc, ont aussi été multipliés par 7. Par ailleurs, il faut aussi faire le bilan total. Par exemple, par rapport au gaz de ville: si vous avez un logement bien isolé le coût supplémentaire d'un abonnement gaz et l'amortissement de la chaudière gaz pèsent lourd. Si vous vous chauffez avec une bonne clim réversible, la consommation est quasiment divisée par trois. Donc électricité "la plus chère" il faut le dire vite!

  • BARIL22 il y a 7 mois

    Chauffez au gaz de schiste