Pour Royal, Belkacem a réussi grâce à ses origines

le
0
L'ex-candidate à la présidentielle déclare dans Le Point que sa protégée, aujourd'hui ministre des Droits des femmes, doit «accepter d'être là pour ça».

Najat Vallaud-Belkacem ne «serait peut-être pas là» si elle s'appelait «Claudine Dupont». En retrait depuis sa défaite aux législatives, Ségolène Royal ne mâche pas ses mots lors de ses rares interventions. Dans un portrait de la ministre des Droits des femmes paru jeudi dans Le Point, l'ex-candidate socialiste à la présidentielle de 2007 reconnaît l'avoir promue dans son équipe du fait de ses origines.

«J'ai toujours voulu des ouvriers, des exclus, des jeunes issus de la diversité autour de moi», explique la présidente de la région Poitou-Charentes. Najat Vallaud-Belkacem, qui est née au Maroc en 1977, a été l'une de ses porte-parole pendant la campagne présidentielle de 2007 et lors de la primaire PS fin 2011. Elle doit «accepter d'être là pour ça», poursuit Ségolène Royal. Qui ajoute: «Elle doit assumer son identité et en être fière.»

«J'ai lancé une génération politique»

Pas peu fière du parcours de sa protégée, Ségolène Royal se vante üi>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant